Œufs : que change la nouvelle réglementation pour les poules pondeuses ?

Une nouvelle réglementation européenne est en vigueur depuis quelques jours pour mieux protéger les poules pondeuses. Qu’est-ce que cela change concrètement ? On fait le point.

En 2010, les Français ont consommé près de 15 milliards d’œufs. Or, dans l’Hexagone, 80% des poules pondeuses vivent en cage dans une exploitation dite « conventionnelle ». Concrètement, cela signifie que chacune dispose d’un espace inférieur à celui d’une feuille A4 ! Les animaux y sont élevés dans un environnement particulièrement sordide : sol entièrement grillagé, éclairage artificiel, absence de perchoir… Des conditions en totale opposition avec les besoins de l’espèce.

« Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur début 2012, explique Brigitte Gothière, porte-parole de l’association de protection animale L214. Cette directive établit des normes minimales relatives à la protection des poules pondeuses. Elle impose une modification de la taille et de l’aménagement des cages. Un changement bien peu généreux pour les oiseaux car l’espace disponible par poule augmente de la surface d’une carte postale ! Dans les élevages intensifs, les poules vivent donc toujours dans des espaces confinés qui entraînent, entre autres, une plus grande utilisation d’antibiotiques.  »

Mieux vaut donc continuer à privilégier les œufs issus de l’agriculture biologique pour favoriser le bien être de l’animal : les poules pondeuses y sont élevées en volière avec un accès à l’extérieur. Le label AB, le plus fréquent, assure qu’elles sont nourries avec des aliments issus de l’agriculture biologique à 90%. Une alimentation sans OGM, dont 65 % de céréales, principalement produite sur la ferme ou provenant d’exploitations biologiques voisines. Le label Nature et Progrès est, lui, encore plus strict. Il assure une alimentation bio à 100%, sans vitamines de synthèse. Il garantit au consommateur que les becs des poules n’ont pas été sectionnés et que celles-ci, même achetées dans la filière conventionnelle, n’ont pas été vaccinées.

Comment vous repérer en rayons ? Depuis plusieurs années, tous les œufs commercialisés en supermarché et sur les marchés sont tamponnés à l’encre d’un code producteur renseignant sur le mode d’élevage. Allant de 0, pour l’œuf bio, à 3 pour les poules élevées en cage, ce code se trouve devant les initiales du pays producteur (FR pour la France). Le nombre 1 assure que la poule a été élevée en plein air. Quant au numéro 2, il est comme le 3 à proscrire, car il indique que les poules ont été élevées au sol en bâtiment clos.

Découvrez une vidéo de la L214 comparant les élevages avant et après la mise en place de la nouvelle réglementation :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OsMv-aH9z10[/youtube]

Plus d’infos : www.oeufs.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone