Octobre Rose : on se mobilise autour du cancer du sein

Visuel_campagne_2013_72DPICe soir, la Conciergerie, sur les quais de Seine sera toute illuminée de rose

Le-lancement-d-octobre-rose-

 

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

C’est le symbole du lancement, demain, d’Octobre Rose, l’opération qui fait, du mois d’octobre, depuis 20 ans le mois consacré à une mobilisation mondiale (70 pays sont concernés) autour du cancer du sein et de son dépistage. Une opération initiée par le groupe Estée Lauder et le magazine Marie-Claire, et relayée par de nombreux sponsors qui organise différentes animations: une web-radio éphémère à l’Institut Curie, pour donner la parole aux patientes, un saut en chute libre de 4000 mètres organisé par l´association les Givrées à Niort dans les Deux-Sèvres pour récolter des fonds, la plateforme Internet des Seintinelles sur laquelle des femmes volontaires s’inscrivent pour participer à des études et aider les chercheurs.

Les progrès de la recherche

Le taux de mortalité du cancer du sein a diminué de 13% en 10 ans ce qui est déjà une avancée mais surtout de nouveaux médicaments prometteurs sont testés comme l’erlibuline, une nouvelle molécule de chimiothérapie dérivée d’une éponge marine. Et puis le dépistage se développe or il reste l’arme la plus efficace : lorsqu’il est détecté à un stade précoce, le cancer du sein se guérit dans plus de 90% des cas et, précision très importante, avec des traitements moins agressifs qui entrainent moins de séquelles physiques ou psychologiques. D’où l’importance des opérations de sensibilisation comme ce mois d’octobre rose pour que les femmes se fassent bien suivre régulièrement par un gynécologue et se sentent concernées.

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 30  septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.