Les meilleures destinations pour observer les oiseaux en Europe

L’Europe est l’une des meilleures destinations pour les amoureux de la nature et de l’observation des oiseaux. Grâce à sa grande diversité de paysages et de climat, l’Europe possède une très grande variété d’oiseaux. Si certains oiseaux sont endémiques et donc uniquement observables dans certaines régions, d’autres viennent nicher en Europe le temps d’une saison. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs endroits en Europe pour observer les oiseaux.

L’Observatoire d’oiseaux de Falsterbo en Suède

À environ une heure de l’aéroport de Copenhague, vous vous retrouverez dans l’environnement rural et serein de Falsterbo, en Suède. Serrée par la mer Baltique et le détroit d’Oresund, cette péninsule canalise les oiseaux tout droit pendant la saison de migration, offrant d’incroyables opportunités d’observation des oiseaux. Il s’agit même de la meilleur destination pour l’observation des oiseaux durant la migration d’automne.

Les buses abondent et les passereaux tels que la mésange bleue et le roseau barbu se déplacent en groupes, créant toujours le spectacle. À l’automne, vous verrez peut-être des milliers d’oiseaux s’arrêter au-dessus du phare et des marais voisins lors de leur voyage vers le sud. Munies de jumelles d’observation ornithologiques, vous pourrez observez l’un des plus beaux spectacles de la nature.

L’île Mykines dans l’archipel des îles Féroé

C’est l’endroit parfait pour voir une variété d’oiseaux marins. En effet, c’est une halte idéale pour des centaines d’espèces d’oiseaux et un lieu de reproduction idéal pour des milliers d’oiseaux marins. Si vous prenez le ferry pour Nólsoy, vous pourrez découvrir l’une des plus grandes colonies européennes d’océanite tempête au monde. Pour les observer, utilisez des jumelles marines étanches qui braveront toutes les intempéries.

L’île de Mykines accueille des milliers de macareux, de mouettes tridactyles et de fous de Bassan, entre autres, pendant la saison de reproduction pendant les mois d’été. Des réglementations spéciales conseillent aux visiteurs de se procurer un guide local pour visiter les zones de reproduction. Cela permet d’éviter autant que possible l’impact sur les colonies d’oiseaux.

Le parc ornithologique du Pont de Gau en Camargue en France

Abritant des milliers de flamants roses et autres échassiers, la Camargue est un lieu incroyable dans le monde de l’ornithologie. La région est composée de champs agricoles et de voies navigables marécageuses idéales pour que ces échassiers prospèrent. Le parc ornithologique du Pont de Gau vous garantit un magnifique spectacle si appréciez observer les oiseaux avec des jumelles à forte luminosité.

Les flamants roses reviennent en force dans la région au printemps en vue de la reproduction. Les colonies de hérons et d’aigrettes commencent envahissent la région dès le mois de mars. Vous pourrez même voir des oiseaux rares plus difficiles à observer, comme le Sacré Ibis ! Pour voir les oiseaux et autres animaux sauvages du reste de la Camargue, nous vous recommandons de faire une visite guidée de la région.

Le parc national de Monfrague en Espagne

Il s’agit de la meilleure destination pour l’observation de rapaces. Le paysage est composé de buissons et de broussailles méditerranéens. Les affleurements rocheux qui forment les montagnes et les vallées de cette réserve ont été façonnés au fil du temps par la rivière Caceres. Cet habitat est idéal pour les nombreux vautours, buses et aigles qui y résident.

Plus particulièrement, le vautour noir, le vautour percnoptère et le vautour fauve peuvent tous être trouvés dans ce parc. La population de cigognes noires est également florissante, car la rivière crée un habitat optimal tandis que les affleurements créent des perchoirs parfaits pour leur nid.

En traversant le parc, arrêtez-vous aux belvédères pour comtempler avec vos jumelles d’observation le vol des oiseaux. Si votre objectif d’observation des oiseaux est d’apercevoir des rapaces et autres oiseaux de proie, le parc national de Monfrague est l’endroit qu’il vous faut.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone