Quand jonquilles et nanos s’allient… contre le cancer

jonquilles et cancer crédit phovoir.comLa semaine nationale de lutte contre le cancer débute aujoud’hui, et les mots à retenir, ce sont nanomédecine et jonquilles !

BN 18 03

 

 

Version écrite de la chronique

La nanomédecine, c’est-à-dire la miniaturisation des traitements qui promet une révolution d’ici 10 ans pour enfin éradiquer un jour ce fléau qu’est le cancer. Avec plus de 500 PME spécialisées, l’Europe devrait devenir leader en la matière devant les USA. Un seul exemple : on utilise aujourd’hui la radiothérapie, efficace mais terrible car elle détruit tout autour d’elle. Justement la société Nanobiotix teste actuellement laméthode NanoXray, avec des nanoparticules d’oxyde d’hafnium qui ne sont pas toxiques pour le corps humain. Résultat : elles multiplient par 9 l’effet des rayons X pour détruire les cellules cancéreuses mais sans pour autant abîmer les tissus sains.

Il en est de même pour les cancers particulièrement destructeurs, comme celui de la prostate ?

On teste d’autres techniques comme l’Albatherm, une machine qui imite un peu la technique des rayons solaires que l’on peut concentrer à l’aide d’une loupe. Elle envoie donc sur la tumeur des ultrasons dont les températures atteignent entre 80°C et 100°C, qui là encore vont brûler les cellules malades mais préserver les autres. C’est efficace d’autant que l’opération est rapide et ne laisse pas de cicatrice.

La technique avance donc, grâce à des opérations comme « Une jonquille pour Curie » qui démarre aujourd’hui

Chaque année, cette opération propose de planter une jonquille symbolique sur son site.

Hier il y en avait déjà plus de 27 000 ! On peut aussi en planter des véritables dans son jardin, ou porter des jonquilles à la boutonnière. 1 million d’euros ont déjà été récoltés en 10 ans pour la recherche, ce qui est essentiel. Alors, comme les parrains Antoine de Caunes ou Amélie Mauresmo, offrez des jonquilles pour faire fleurir l’espoir !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 18 mars 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.