Nous resterons sur Terre : le 8 avril sur les écrans

Une fresque de la Terre où beauté et stigmates s’entremêlent au fil des témoignages de quatre personnalités : Wangari Maathai, Mikhaïl Gorbatchev, James Lovelock, Edgar Morin. Un film signé Pierre Barougier et Olivier Bourgeois. La bande annonce, c’est par ici.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8n12e_nous-resterons-sur-terre-bandeannon_shortfilms[/dailymotion]

Pendant 5 ans, les réalisateurs Pierre Barougier et Olivier Bourgeois ont parcouru la planète à la recherche d’images évocatrices de la planète. La planète telle qu’on l’aime et, aussi, la planète telle qu’on la transforme. « Depuis des décennies, l’homme moderne et la nature vivent sur la même Terre mais n’appartiennent plus à la même planète. D’un côté, le progrès et son appétit croissant pour alimenter les demandes urbaines, de l’autre une biodiversité qui s’assèche progressivement et une planète qui s’asphyxie de nos propres inventions », disent-ils. En sort une fresque où beauté et stigmates s’entremêlent dans une musique rythmée par Ludovic Bource, et à travers les propos de quatre grands témoins. Quatre personnalités reconnues qui livrent leur constat. www.nousresteronssurterre.com

Wangari Maathai

Wangari Maathai, Prix Nobel de la Paix 2004
Wangari Maathai, Prix Nobel de la Paix 2004. crédit: nous resterons sur terre

Biologiste de formation, elle est la première femme d’Afrique orientale à passer un
doctorat, à devenir professeur et à diriger un département à l’Université de Nairobi. Élue
écologiste au Parlement kenyan, elle est de 2003 à 2005 Ministre adjoint à l’Environnement, aux
Ressources Naturelles et à la Faune Sauvage. En 2004, elle devient la première femme africaine à recevoir le Prix Nobel de la Paix. Le « Green Belt Movement » qu’elle a fondé en 1977 est aujourd’hui le plus grand projet de reboisement d’Afrique. En 2008, le magazine ELLE lui décerne le Grand Prix des lectrices pour son autobiographie “ Celle qui plante les arbres ” (Ed. Héloïse D’Ormesson).

Mikhaïl Gorbatchev

Mikhaïl Gorbatgchev, fondateur de la Green Cross
Mikhaïl Gorbatgchev, fondateur de la Green Cross. crédit: nous resterons sur terre

A la tête de l’Union Soviétique de 1985 à 1991, il est élu Homme de l’année par le Time Magazine en 1987 puis de la décennie en 1989. Un an plus tard, après la chute du mur de Berlin, il reçoit le Prix Nobel de la Paix pour son rôle dans l’arrêt de la Guerre froide. Il fonde en 1993 Green Cross International, organisation non gouvernementale reconnue d’utilité publique qui a pour but de contribuer à la construction d’un avenir durable pour tous les habitants de la planète.

Edgard Morin

Edgard Morin, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS
Edgard Morin, sociologue, Directeur de recherche émérite au CNRS. crédit: nous resterons sur terre

Sociologue, anthropologue, philosophe, ses ouvrages sont étudiés dans le monde entier. Il publie en 1992 «Terre-Patrie» dans lequel il met en lumière le destin commun de l’humanité face à la crise écologique. En 1994, il reçoit le Grand Prix International de Catalogne pour l’ensemble de sa contribution au développement des valeurs culturelles, scientifiques et humanistes, en particulier au travers de son oeuvre majeure «La Méthode». Depuis 2002, il occupe les fonctions de Directeur de recherche émérite du Centre National de Recherches Scientifiques (CNRS).

James Lovelock

James Lovelock, ancien de la Nasa, membre de l'Académie des Sciences britannique
James Lovelock, ancien de la Nasa, membre de l’Académie des Sciences britannique. crédit: nous resterons sur terre

Conseiller pour la Nasa dans les années 60, il est chargé d’étudier les possibilités d’existence de la vie sur Mars. Son invention, le détecteur à capture d’électrons, permet de découvrir que le trou dans la couche d’ozone est lié aux émissions de gaz d’origine humaine. En 1979 la publication de «l’hypothèse Gaia» selon laquelle la Terre doit être considérée comme un organisme vivant, le rend célèbre dans le monde entier. Membre de la Royal Society (Académie britannique des sciences), docteur Honoris Causa de plusieurs universités de réputation mondiale (Oxford, Harvard…), il est aujourd’hui consultant régulier à la BBC sur les questions environnementales.


Nous resterons sur Terre, c’est certain…
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone