Non, 2014 n’est PAS l’année la plus chaude

L’année 2014 n’est pas la plus chaude jamais enregistrée, selon Le Journal de l’Energie, contrairement à ce qui avait été annoncé par un grand nombre médias et d’instances officielles en décembre dernier.

free stock photos

Bien que la majorité de la planète ait en 2014 vécu au-dessus de la moyenne du thermomètre, une température plus basse qu’attendue en Antarctique a fait baisser les chiffres.

  • L’année passée occupe donc la 3ème position de ce triste classement
  • Le record appartient toujours à 2005 et 2010, qui se partagent la 1ère place avec une température moyenne de 14,55°C, soit 0,65°C de plus que celle du XXe siècle.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut se réjouir. D’une part, car 2014 ne se trouve qu’à quelques centièmes de degrés de moins, et de l’autre, car le fait que les trois années les plus chaudes se trouvent dans la décennie passée montre bien que la tendance générale du réchauffement climatique est à la hausse.

Selon vous, trouvera-t-on le moyen de l’inverser lors de la COP 21 de Paris en fin d’année ?

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Eddy Delcher

Après un séjour de sept ans en Angleterre et en Afrique du Sud au cours duquel il obtient un diplôme en journalisme, Eddy revient en France afin de poursuivre ses études. En 2014, il rejoint l'équipe de Néoplanète et contribue régulièrement au CNRS International Magazine ainsi qu'au journal du CNRS depuis 2012.