Nespresso : coffee, … and « What else » ?

Cerises CaféLa marque aux mille et une capsules a une image moyenne en terme d’environnement. Une capsule pour un café, ça en fait du déchet ! Eh bien détrompons-nous, Nespresso commence à faire des efforts en terme de DD et de recyclage. La marque dévoile cette rentrée sa nouvelle plateforme « Ecolaboration », qui regroupe tous les engagements verts du groupe.

ECOLABORATION est un programme durable sur le long terme. Deux initiatives principales à noter : la certification des fermes de producteurs par Rainforest Alliance et leur engagement AAA et un programme de recyclage des capsules. Avec un objectif principal pour 2013 : réduire de 20% l’empreinte carbone de chaque tasse de café Nespresso.

Nespresso Sac Café Vert

Des fermes durables pour un café plus vert…

En 2003, Nespresso a annoncé un partenariat avec l’organisme de certification Rainforest Alliance et lancé le programme AAA pour une Qualité Durable sur ses fermes. Le programme a débuté en 2004. Un an après, en 2005, le café Volluto devenait le premier grand cru exclusivement issu de plantations engagées dans ce programme.

Avec la nouvelle plateforme Ecolaboration, Nespresso se donne pour objectif que d’ici à 2013 que 80% de l’approvisionnement en café vert soit issu d’exploitations engagées dans le programme AAA et certifié Rainforest Alliance. Ainsi, ce sont 80 000 fermes réparties dans 9 pays y seront intégrées (Nicaragua, Kenya, Inde, Ethipie, …).

AAA, … qu’est-ce que c’est ?

Le programme AAA pour une Qualité Durable est une initiative basée sur des pratiques de gestion intégrées au sein des exploitations et qui assure le bon suivi des critères de qualité et de durabilité. L’objectif de ce programme est de sauvegarder sur le long terme l’approvisionnement en café de haute qualité mais aussi de récompenser les fermiers engagés dans une production durable de ces grains.

Nespresso 1Ces deux dimensions de qualité ET de durabilité, qui font l’originalité du Programme AAA, encouragent également les fermiers à adopter des pratiques durables en exigeant l’obtention de la certification Rainforest Alliance.

Rainforest Alliance, … qu’est-ce que c’est ?

Rainforest Alliance est une ONG internationale qui garantit les principes de l’agriculture durable dans les pays en voie de développement. Elle supporte des systèmes agricoles productifs et responsables qui protègent la biodiversité et assurent le développement des communautés locales.

Son programme de certification en agriculture durable est assez exigeant. Il est basé sur la Norme pour l’Agriculture Durable du SAN (Sustainable Agriculture Network), une coalition internationale d’associations indépendantes. Les exploitations agricoles sont auditées chaque année sur la base de 10 critères environnementaux, sociaux et économiques :

1 – Système de gestion sociale et environnementale
2 – Protection des écosystèmes naturels (aquatiques et terrestres)
3 – Protection de la vie sauvage
4 – Gestion de l’eau
5 – Droits et conditions de travail des employés
6 – Santé et sécurité professionnelles
7 – Relations avec les communautés locales
8 – Gestion intégrée des cultures (intrants agricoles)
9 – Gestion et protection des sols
10 – Gestion intégrée des déchets

La liste complète de ces principes et de ces critères est disponible à l’adresse suivante : www.rainforest-alliance.org

Les exploitations récompensées sont visitées régulièrement, et doivent faire preuve d’améliorations constantes.

Un beau travail de la part des producteurs. Et pour le consommateur ?

Des capsules valorisées…

Capsules Nespresso - © svet
Capsules Nespresso - © svet

Les capsules Nespresso sont toutes en aluminium, un matériau 100% recyclable. En Allemagne, on peut même les jeter directement dans les poubelles de tri classiques ! Nespresso France réfléchit donc aujourd’hui a des solutions de recyclage applicables en France. Un objectif sur le long terme : 75% de capacité de recyclage des capsules en 2013.

Pour le moment, et depuis décembre 2008, les 18 boutiques françaises de la marque sont équipées d’une borne de collecte des capsules usagées. Les membres du Club peuvent y déposer leur capsules, qui sont emmagasinées pour être traitées dans un centre situé près de Rungis en banlieue parisienne. Le marc de café est séparé de l’aluminium pour y être valorisé sous forme d’engrais et l’aluminium est quant à lui broyé, fondu et coulé en lingots puis recyclé pour les industriels du secteur.

Fin octobre, ce sont 1000 points de collecte qui seront disponibles aux membres pour ramener leurs capsules (partenariat Mondial Relay) et 2000 au second semestre 2010. Un projet pilote sur l’Ouest parisien propose également aux consommateurs de confier leurs capsules usagées au coursier lorsque celui-ci effectue une nouvelle livraison.

En outre, l’entreprise a engagé depuis de nombreuses années maintenant un dialogue avec différentes parties prenantes au niveau de l’administration française pour que les capsules puissent être intégrées au circuit classique de recyclage (poubelle jaune).

De beaux efforts verts de la part d’une entreprise qui semblait faire grise mine !

Plus d’infos sur www.ecolaboration.com

Et sur www.nespresso.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Tout juste diplômée en lettres et communication, Alexandrine fait ses débuts de journaliste au sein de la rédaction de NEOPLANETE. Elle s'occupe aujourd'hui principalement du contenu du site internet.