Movember, et la moustache n’est plus ringarde…

moustache movember flickr.com creative commonsMovember est de retour et le combat promet d’être serré ! Mais qu’est-ce donc que Movember ?

Movember-le-concours-de-moustaches-

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration:  Nathalie Cayzac

Movember, c’est tout simplement la contraction entre le mois de Novembre, November et… MO qui veut dire moustache en australien ! Il s’agit donc d’un mouvement autour de la moustache qui se passe en… novembre !

Notre curiosité est piquée, là…

Bientôt les hommes ne piqueront plus : la solidarité au service de la santé masculine, c’est le but du Mouvement Movember ! Dès le 1er novembre – autant dire qu’il faut faire vite – tous ceux qui se seront inscrits devront se raser pour ensuite se laisser pousser la moustache ! Attention, barbe et favoris sont interdits ! Le concept est au poil: réhabiliter le port de la moustache, la plus simple ou la plus folle, des bacchantes à la Brassens ou des guidons de vélo à la Dali, pour sensibiliser l’opinion publique aux cancers de la prostate et cancers des testicules, toutes ces maladies dont on parle peu, par pudeur, alors qu’elles font des ravages.

Saine intention ! Et comment ça marche ?

Movember est né il y a 10 ans en Australie et compte aujourd’hui plus d’un million d’adeptes dans le monde: les fonds récoltés financent le GAP, un programme international de recherche spécialisé dans les cancers masculins. Allez sur le site fr.movember.com pour faire un don, vous prendre en photo et les diffuser et propager ensemble le message. Les femmes sont aussi les bienvenues pour soutenir ces messieurs. L’année dernière, 1ère année de Movember en France, 5 300 moustachus ont permis de récolter 140 000 euros ! Combien de moustaches en 2013 ? Qui a une zone bacchante sous le nez ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 30 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.