Mobilisation contre la captivité des dauphins

Le samedi 7 mai à Nantes, Nice et Paris, l’association One Voice organise une manifestation nationale contre la captivité des dauphins, peu après la réouverture annuelle des delphinariums. Une journée d’autant plus importante que One Voice publie un rapport où la France demeure le pays le plus mal placé en matière de perception de souffrance des dauphins captifs, en Europe.

Le samedi 7 mai prochain, journée dédiée aux dauphins et à leur liberté, l’association One Voice souhaite attirer l’attention du public sur la réalité de la captivité des cétacés. Une incitation à réfléchir avant d’acheter un ticket d’entrée au delphinarium. Selon l’ONG, seule la désaffection du public pour ce type de spectacle pourra mettre un terme à la souffrance endurée par ces animaux. En effet, des études scientifiques montrent que contraindre les dauphins à la vie en bassin constitue une maltraitance.

L’association désire sensibiliser tout particulièrement les Français à ce problème au vu des résultats du sondage « Les Européens et les delphinariums – Enquête Ipsos pour One Voice ». En matière de conscience de la souffrance des dauphins en captivité, la France fait figure de lanterne rouge en Europe. L’association y voit notamment un déficit d’information du public.

  • L’enquête révèle que près de 8 Européens sur 10 se déclarent a priori opposés à la capture et au maintien en captivité de dauphins pour les montrer au public. Français, Espagnols, Italiens et Allemands se disent tous très majoritairement opposés à la capture et au confinement de dauphins pour les montrer au public. Ils le sont néanmoins à des degrés divers: les Allemands sont ceux qui contestent le plus cette pratique (89%) et les Français ceux qui la réprouvent le moins (72%).
  • Les Européens sont aussi conscients que les dauphins rencontrent souvent des problèmes importants lorsqu’ils sont confinés. Au total, 30% des Européens interrogés considèrent que les dauphins sont stressés ou de déprimés (37% en Allemagne et seulement 19% en France).
  • Seuls 5% des Européens interrogés considèrent que la capture et le confinement des dauphins doivent continuer dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui. Une écrasante majorité d’Allemands (97%), d’Italiens (96%), de Français (95%) et d’Espagnols (92%) considèrent que ces activités doivent être interdites ou strictement limitées.

Paradoxalement, cette opposition n’a pas empêché 63% des Européens de visiter un delphinarium ou d’assister à un spectacle de dauphins, et cela récemment (57% l’ont fait au moins une fois dans les 5 dernières années).

Pour télécharger l’enquête : http://www.one-voice.fr/sites/default/files/Les_Europeens_et_les_delphinariums.pdf

Rendez-vous à 15 h, le samedi 7 mai à Nantes : place Royale, à Nice : place Masséna et  à Paris place des Libertés et des Droits de l’Homme, au Trocadéro.


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone