La minceur appartient à ceux qui se lèvent tôt

jeune femme réveil credit phovoirPersonne n’aime se lever tôt, surtout un lundi matin, et pourtant cela a des effets très bénéfiques notamment sur la ligne !

Mouve Radio web

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

On le dit « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » ! Mais c’est aussi très efficace pour garder la ligne. Plusieurs études, dont une menée pendant 20 ans à Harvard, montrent que les « lève-tôt » ont un indice de masse corporelle bien plus faible que les pros de la grasse matinée. Rassurez-vous, pas la peine de se lever à cinq heures tous les matins: vous pouvez dormir jusqu’à 7h pour bénéficier de cet avantage, donc cela en concerne beaucoup d’entre nous, ouf !

Une meilleure hygiène de vie

Se lever tôt nous aide à nous sentir mieux dans notre tête et à vivre de façon plus saine. Les lève-tard ont tendance à manger plus gras, et avec moins de produits frais, de fruits et de légumes. D’après ces études, ils sont aussi moins productifs au travail, prennent moins de temps pour faire du sport, ce qui nuit à leur santé physique et a aussi un impact sur leurs capacités intellectuelles.

Faire du sport rend plus intelligent !

On sait qu’une activité physique est bonne pour la santé, mais on sait moins que c’est aussi un bon moyen d’améliorer les performances du cerveau. Des chercheurs de l’université de Grenade, en Espagne, ont mis ce phénomène en évidence en testant la vigilance de personnes avant et après un effort. Les patients ont montré de bien meilleurs résultats dans des tests où l’on analysait leur vivacité d’esprit après une bonne séance de sports. Donc, on peut le dire pour devenir intelligent, vous pouvez toujours courir !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce lundi 12 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.