Les militaires se mettent au vert

CHASSEURS ALPINS 13E BATAILLON QUARTIER MILITAIRE ROC NOIREn cette Semaine du Développement Durable, on découvre des initiatives surprenantes comme celle de ces bâtiments militaires, faits pour durer.

BN 03 04

Version écrite de la chronique

Comme au quartier Roc Noir de Barby, en Savoie, où le 13ème bataillon de chasseurs alpins bénéficie maintenant du premier site militaire français écoresponsable, grâce à un contrat entre le Ministère de la Défense et EDF Optimal Solutions. Les 30 bâtiments de ce site d’une capacité de 1 100 personnes et d’une superficie de plus de 40 000 m2 ont été rénovés et améliorés pour réduire de moitié sa consommation énergétique ainsi que ses émissions de CO2.

TOITURE MOQUETTE SOLAIRE FOCUS 1Avec des panneaux solaires, j’imagine ?

Encore mieux ! De la moquette solaire, comme on en voit en général autour des piscines, a été installée sur les toits. Elle fournit 30% de l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude du site. Il y a aussi un chauffage central au bois et même un système de pompes à chaleur qui chauffe 14 des bâtiments à partir de l’air extérieur. Au total, la consommation énergétique de ce quartier militaire écolo est donc assurée à plus de 58% par des énergies renouvelables.

Un joli pas en avant

En effet, ce secteur consomme 43% de l’énergie en France ! Pour contrer cette situation, le Plan Bâtiment Durable a lancé en 2013 le « Bâtiment et Informations Modélisés et gestion du patrimoine ». Ce groupe de travail, qui vient de rendre son rapport, vise désormais à constituer un profil digital de chaque bâtiment, neuf ou existant car le numérique permet d’être beaucoup plus efficace notamment dans les calculs d’énergie pour consommer moins. Nous sommes en chantier de cette bonne nouvelle…

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 3 avril 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.