Miel : des vertus insoupçonnées !

Bon ou mauvais pour la santé ? Le miel à la réputation de faire grossir … Il possède pourtant quelques vertus dont on parle peu. Mais alors que penser du miel et comment le choisir ?

Abeille gros plan

« Le miel n’est pas qu’un simple mélange de fructose et de glucose », explique Jean-Marc Dupuis de Santé Nature et Innovations. Il contiendrait de nombreux composants rares et intéressants pour la santé. Il est déjà connu pour lutter contre la toux et le mal de gorge (les recettes de grand-mère s’avérant bien utiles), mais de récentes études nous éclairent sur ses autres vertus.

Les bienfaits du miel

Avez –vous déjà pensé à vous mettre du miel sur la peau ? Le miel a des capacités antiseptiques, le docteur Becker, président de l’association francophone d’Apithérapie le confirme : « Sur une plaie, le miel absorbe l’eau et repousse les germes». Ce nectar est également un excellent cicatrisant grâce à une enzyme : la gluco-oxydase qui est sécrétée par l’abeille. Il n’est pas étonnant que le miel serve à lui seul de traitement contre certaines maladies dans les domaines des infections cutanées ou des infections ORL comme l’explique le professeur Laccoureye, chirurgien cervico facial. « Le miel va même jusqu’à avoir des vertus contre l’acné, les inflammations et les brûlures » ajoute le Docteur Becker.

Une autre étude montre que la récolte des abeilles contient également une petite variété d’antioxydants. Dans le régime alimentaire, la consommation d’antioxydants est associée à une meilleure santé et permet un risque plus faible de maladie. Ils sont très présents notamment dans le miel d’Acacia.

L’Apithérapie, ou l’art de soigner avec les produits de la ruche, est en plein expansion en France. Paradoxalement c’est un art très vieux qui a traversé les siècles dans les pays d’Afrique et de l’Est. A savoir que quelques 4000 études scientifiques ont été faites sur le miel aussi appelé « nectar des dieux » …

Clair ou foncé ?

miel brunMiel de thym, de tilleul, d’acacia, de lavande … On a tendance à préférer le miel clair, doré, voir blanc pour son aspect plus alléchant. Il aurait cependant moins de vertus que le miel brun, comme le miel de Châtaignier par exemple, ou de Sarasin du Canada qui sont supérieurs sur le plan nutritionnel. D’après le Docteur Becker le miel de grande surface est dédié à l’alimentation, si on veut l’utiliser pour ses autres vertus il vaut mieux se rendre chez des apiculteurs ou en pharmacie. Pour en savoir plus sur les spécificités de chaque miel, rendez-vous sur le site de l’apithérapie francophone.

Bien-sûr il ne faut pas écarter le fait que ce produit est composé à 82% de sucre. C’est comme tout, consommez-le mais avec modération ! En tout cas d’après le professeur Laccourreye, le sucre présent dans le miel est meilleur pour la santé que le sucre blanc.

Et le saviez-vous mais le miel est aussi utilisé dans les milieux sportifs. En gymnastique, les athlètes s’en badigeonnent les mains, en plus de la magnésie, avant d’effectuer leur mouvement aux barres, asymétriques ou parallèles. Cette astuce leur permet d’avoir une meilleure adhérence et d’éviter la chute.

Une astuce : Remplacer le sucre par du miel dans vos pâtisseries. Cela apportera un parfum en plus, une dose d’antioxydant et une certaine onctuosité.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Pauline Oheix

En école de journalisme, Pauline est passionnée de voyage et de.... natation synchronisée. Tantôt au Viêt Nam, en Slovénie, au Canada, prochainement à Dublin, elle ne tient pas en place. Préserver la planète est un combat qui lui tient à cœur. A la fois sportive et rêveuse, à 20 ans, Pauline porte avec elle la joie de vivre et l'envie de découvrir les quatre coins du monde.