Mesurer la douleur dans les yeux

pupillomètre credit idmedOn a mis longtemps à comprendre et à soigner la douleur et une invention française pourrait nous faire progresser encore.

Mouve Radio web

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

Car il est très difficile de savoir à quel point quelqu’un souffre, un bébé par exemple, ou encore plus compliqué les personnes inconscientes qui ne peuvent pas exprimer leur douleur. Heureusement, le pupillomètre, développé par la start-up française IDMed, permet maintenant de quantifier la douleur d’un patient en mesurant en quelques secondes la dilatation de sa pupille. C’est encore peu utilisé dans les hôpitaux mais ne devrait pas tarder à exploser car c’est incroyablement utile dans de nombreux cas.

Cette technologie pourrait éviter les douleurs un jour ?

Cela va déjà permettre de mieux connaître les bons médicaments et surtout les bonnes doses ce qui n’était pas évident jusqu’à maintenant. Grâce à cet appareil, on sait par exemple maintenant que les personnes âgées ont une plus grande tolérance à la douleur. Du coup, on leur donne moins d’antalgiques, notamment ceux à base de morphine, ce qui leur permet de se rétablir plus rapidement

A propos de rétablissement rapide, il existe des méthodes plutôt expéditives

Les cliniques du groupe Capio réalisent des implantations de prothèses de la hanche et du genou en une journée, alors que cela nécessite normalement une semaine d’hôpital ! C’est ce qu’on appelle la chirurgie ambulatoire, où l’on privilégie les injections locales d’antidouleurs à l’anesthésie générale, associées à des techniques de récupération rapide. Le patient peut donc se lever peu de temps après l’opération, ce qui réduit ses risques de contracter une maladie nosocomiale et autres complications. Et puis il peut surtout passer la nuit dans son lit douillet, et pas à l’hôpital ! Ce qui est meilleur pour son moral et pour les comptes de la Sécurité Sociale !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 9 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.