Mélanie Laurent pose nue contre la surpêche

© Alan Gelati/FishloveLes stocks de poissons continuent d’être surexploités et s’épuisent. Pour tirer la sonnette d’alarme, des personnalités comme l’actrice Mélanie Laurent, ont acceptées de poser nues avec un animal marin.  Ces photos font parties du FISHLOVE, fer de lance de la campagne pour mettre fin à la surpêche en Europe. Les clichés sont exposés jusqu’au 1er juin à galerie Baudoin-Lebon, à Paris.

Ce n’est pas pour rien que Mélanie Laurent a fait la couverture de Néoplanète n°30. L’actrice-réalisatrice est l’une des personnalités françaises les plus engagées pour l’environnement. Ambassadrice de cœur pour France Libertés, elle lutte surtout pour la préservation des poissons.  Depuis qu’elle a prêté sa voix au documentaire « L’océan en voie d’épuisement » en 2009, elle n’en mangerait plus. C’est donc pour cette cause qu’elle pose nue avec un tourteau. « La crise de la pêche semble complexe et difficile à comprendre, mais c’est en réalité si simple : tout ce que le monde doit savoir à propos de la crise de la pêche c’est que si nous ne commençons pas à protéger les réserves de poissons, nos mers mourront », a déclaré l’actrice.

Nicholas Röhl, copropriétaire du restaurant Moshimo à Brighton, en Angleterre, a fondé il y a 4 ans le projet FISHLOVE avec l’actrice Greta Scacchi, en réponse à la crise de l’effondrement des réserves de poissons dans nos mers. Son idée est de représenter une personalité tenant un poisson dans ses bras, « comme on tient un animal de compagnie – mettant en avant le fait que nous sommes moins sensibles à l’extinction d’espèces ayant une image moins attendrissante ».

© Alan Gelati/FishloveFISHLOVE soutien aujourd’hui les groupes tels que OCEAN2012 qui font campagne pour persuader les gouvernements européens de soutenir les réformes de la politique commune de la pêche votées par le Parlement européen en février 2013. Ces reformes tentent de mettre fin à la surpêche avant 2015, afin de permettre aux réserves de poisson de se remplir de nouveau pour 2020. La France est considérée comme ayant un rôle très important à jouer dans les négociations pour garantir un meilleur avenir pour les poissons ainsi que pour et les pêcheurs.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.