Paris rend hommage à Nelson Mandela

Nelson_Mandela-2008_edit-commons-wikimedia.org_Bertrand Delanoë a inauguré aujourd’hui le nouveau jardin des Halles Nelson Mandela. L’occasion de rappeler que le premier artiste noir vient d’être élu à l’Académie des Beaux-Arts la semaine dernière.

Symboles-contre-le-racisme-

 

 

 

Version écrite de la chronique

Bertrand Delanoë voulait qu' »un lieu prestigieux » de la capitale porte son nom. Il a donc choisi le futur jardin des Halles, un espace de plus de 4 hectares en cours de réalisation qui devrait être terminé en 2015 ou 2016, avec une grande prairie encadrée d’arbres et des jeux, terrains de pétanque, échiquier, bref de quoi échanger, se rencontrer, s’amuser entre gens de toutes les conditions et de toutes les couleurs comme le voulait tant Mandela.

C’est l’un des hommages rendu à Nelson Mandela, rappelons qu’hier est sorti le film sur sa vie « Un long chemin vers la liberté » qui devrait avoir beaucoup de succès !

On le souhaite ! Et si malheureusement je ne peux vous donner aucune bonne nouvelle concernant le racisme, quelques sondages récents ayant montré que la situation est plutôt tendue, c’est l’occasion de se féliciter d’un évènement important pour la vie artistique française. Il s’agit d’Ousmane Sow, ce sculpteur sénégalais qui avait créé l’évènement en 1999, avec une exposition sur le Pont des Arts à Paris, visitée par trois millions de personnes !

Il sculpte des personnages grandeur nature, en terre

Avec une technique très personnelle : il crée une armature de métal, de paille et de toile de jute qu’il modèle ensuite en y étalant un mélange de terre et de minéraux dont il garde jalousement le secret. Eh bien, la semaine dernière, s’est passée une grande première : ce sculpteur, parmi les plus grands de notre époque, est devenu le premier noir élu à la fameuse Académie Française des Beaux-Arts de Paris. Quand on sait qu’il était venu à Paris pour rentrer aux Beaux-Arts mais que, faute d’argent, il avait dû repartir au Sénégal et devenir kinésithérapeute, c’est une belle histoire non ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 19 décembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.