"Maisons sur l’eau" de Véronique Willemin

Présentation de l’éditeur
En 1885, Jules Verne écrivait dans L’île à hélice : « Qui sait si la Terre ne sera pas trop petite un jour pour ses habitants dont le nombre doit atteindre six milliards en 2072. (…) Et ne faudra-t-il pas bâtir sur la mer, alors que les continents seront encombrés ? » L’architecture de demain sera-t-elle aquatique ? Maisons sur pilotis ? Extensions gagnées sur la mer ? Îles artificielles ? Maisons et villes flottantes ?… Certains territoires comme Singapour, Hong Kong, Macao, Monaco, Dubaï, Abu Dhabi, Koweit sont confrontés à la double pression de la démographie et du développement économique. Le manque d’espace les pousse à s’emparer de milliers d’hectares sur la mer. En parallèle, sous l’effet du réchauffement climatique, la montée des océans menace des terres émergées comme aux Pays Bas où la tendance est de rendre de l’espace à la mer… Les premières maisons flottantes invitent les Néerlandais à vivre sur l’eau, avec l’eau, au lieu de chercher à repousser constamment les flots. Terres émergées/Terres immergées… Espaces rendus à la mer/Espaces bâtis sur les eaux… Notre avenir est intimement lié à l’eau : notre source de vie, de rêve, de liberté.

Biographie de l’auteur
Véronique Willemin est diplômée en architecture. En 1987, elle a créé avec des ingénieurs, des économistes, médecins et industriels, le groupe de recherches Tropical Wood Housing, basé sur l’innovation technologique, la mobilité et l’urgence. Elle est également photographe, et l’auteur de « Maisons mobiles » et « Maisons vivantes » dans la collection Anarchitecture.

Aux Editions Alternatives
Prix éditeur : 39,00 euros

Par Mélanie Loubat

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone