Lyophilisés pour la survie : avantages et inconvénients

De nos jours, les randonneurs comme les amateurs de trekkings et d’autres sports d’extérieurs se tournent de plus en plus vers les aliments lyophilisés. De quoi s’agit-il et quels sont les avantages et les inconvénients de cette alimentation ?

Qu’est-ce que la lyophilisation ?

La lyophilisation est une technique de conservation des aliments qui n’a été mise au point qu’il y a quelques années. Mais elle donne les résultats les plus satisfaisants parmi les nombreuses solutions de conservation, que ce soit en matière de durée de conservation, de goût, de valeurs nutritionnelles, du mode de préparation, du poids, de l’apparence des aliments ou de la place.

La méthode utilisée aujourd’hui dans le monde entier a été inventée en 1906 par les Français Fréderic Bordas et Arsène d’Arsonval. Durant la Seconde Guerre mondiale, la technique a été améliorée afin de faciliter le transport des vaccins et également de conserver le plasma sanguin sur les champs de bataille.

Les principaux avantages de cette technique

Cette méthode compte de nombreux avantages. En voici les plus importants :

Avantages n°1 et n°2 : légèreté et variété

Les alimentations lyophilisées sont assez légères et ne prennent pas de place. Elles conviennent donc pour les randonnées, les trekking et toute autre activité extérieure. En outre, elles sont suffisamment variées pour répondre aux attentes de chacun. Il suffit de changer de sachets pour avoir au menu des spaghettis carbonara, de la morue au curry, des œufs brouillés, de la paella, etc.

Besoin d’un guide d’achat pour acheter votre lyophilisé ? Le comparateur armees.com pourra vous aider dans votre choix.

Avantages n°3 et n°4 : pratique et saveur

Sans oublier que la préparation du repas est à la fois rapide et facile. En effet, il suffit de verser de l’eau chaude directement et d’attendre. Le temps de cuisson est plus ou moins égal à celui des pâtes, du riz ou de la semoule. En plus, il n’est pas nécessaire de faire la vaisselle après le repas et vous n’avez pas besoin d’eau pour le faire. Ce qui est très intéressant pour bivouaquer dans un coin éloigné des points d’eau. D’autre part, cela permet de réduire au minimum les accessoires de cuisine à emporter avec vous. Et il faut souligner que, contrairement aux idées reçues, les aliments lyophilisés ont du goût. Ils sont donc agréables à déguster.

Avantages n°5 et n°6 : valeur nutritionnelle et durée de conservation

Enfin, la répartition nutritionnelle est respectée, même si votre repas semble allégé. Il convient de savoir que les produits lyophilisés conservent jusqu’à 95 % de leurs valeurs nutritionnelles. Vous mangez donc sain et varié en toutes circonstances. Par ailleurs, ils ont une longue durée de conservation. Ainsi, vous pouvez consommer des aliments jusqu’à 15 ou 25 ans, si les conditions de stockage ont été bien respectées.

Les principaux inconvénients de la lyophilisation

Comme toute médaille a son revers, la lyophilisation présente aussi quelques inconvénients :

Inconvénients n°1 et n°2 : prix et taille de portions

Le principal grief contre ces aliments est leur prix qui les rend hors de portée des sportifs. En effet, ce procédé est assez coûteux. Ce qui rend les produits également assez chers. De plus, il n’est pas facile pour un néophyte de connaître si un tel produit pourra satisfaire sa faim et en même temps lui apporter suffisamment d’énergie.

Inconvénients n°3 et n°4 : beaucoup de déchets et difficulté de doser l’eau

L’utilisation d’aliments lyophilisés engendre beaucoup d’emballages et de déchets qu’il faut ramener avec vous à la fin de la randonnée. Enfin, il n’est pas évident de savoir la quantité d’eau à verser dans chaque sachet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.