L’orange sanguine contre l’obésité et le cholestérol


Dans la liste des fruits réduisant le taux de cholestérol dans le sang, il y a un nouveau chef : l’orange sanguine. On vous explique pourquoi.


Les scientifiques du ministère des Sciences biomoléculaires et de la Biotechnologie de l’Université de Milan (Italie), dirigés par Chiara Tonelli, ont exploré les bienfaits de certains aliments pour le traitement de graves troubles métaboliques. Des propriétés intéressantes ont été découvertes dans les aubergines, le raisin, les bleuets, les fraises, la pastèque, les cerises… Mais le fruit le plus efficace serait l’orange sanguine.

Les biologistes ont mis au régime trois groupes de souris. Au menu : des aliments riches en calories. Le premier groupe a reçu de l’eau après avoir mangé des aliments, le second groupe a satisfait sa soif avec du jus d’orange, et le troisième avec du jus d’orange sanguine. Pendant le test, les rongeurs des deux premiers groupes ont pris du poids. Chez les souris du troisième groupe, le poids et la taille n’ont pas varié. Il s’est avéré qu’une substance du jus d’orange sanguine réduit la quantité des éléments dans notre organisme qui sont responsables de l’activité du «plaisir » envoyé au cerveau. Ce plaisir oblige les gens à manger leurs aliments préférés dans des quantités qui dépassent leur besoin naturel. Le groupe de scientifiques en a conclu que le jus d’orange sanguine non seulement normalise les processus métaboliques, mais aussi réduit l’appétit et donc fait manger de petites portions de nourriture sur des intervalles plus longs.

Creative Commons License photo credit: Cyril Plapie

Parmi les éléments présents dans l’orange on retrouve l’hespéridine, une substance complexe qui aurait la propriété d’augmenter le taux de bon cholestérol (HDL) et d’abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL). Mais l’hespéridine aurait d’autres propriétés. Cette substance pourrait arrêter l’inflammation car elle est reconnue pour sa richesse en vitamine C, un antioxydant très puissant qui, entre diverses propriétés, favorise la cicatrisation et stimule l’immunité. Cependant cette vitamine ne compte que pour 15 à 20% du total des antioxydants présents dans ce fruit. On y retrouve d’autres substances complexes possédant un pouvoir antioxydant jusqu’à six fois supérieur à celui de la vitamine C. Ces substances sont capables de neutraliser les radicaux libres avant que ces derniers puissent endommager les cellules de l’organisme. Les éléments nutritifs de l’orange préviennent véritablement l’apparition des troubles cardiaques.

Petit rappel : l’orange sanguine est une variété d’orange, fruit de l’oranger (Citrus sinensis). Elle possède la particularité d’avoir une chair presque rouge par la présence d’anthocyanine, un pigment fréquent dans de nombreux fruits mais rare pour les agrumes. Mis à part de minuscules points rouges à la surface de son écorce, son apparence extérieure est semblable à celle d’une orange non sanguine. Plusieurs cultivars d’orange sanguine existent comme :

La Moro qui est une variété à la chair violette foncée et à la peau rouge-orangé. Sa saveur est très douce avec un léger parfum de framboise.

La Tarocco est un fruit de taille moyenne, très doux et savoureux et particulièrement populaire en Italie. Elle aurait été obtenue à partir d’une mutation de la Sanguinello. Sa teneur en vitamine C est sans doute la plus élevée des différentes variétés d’orange développées dans le monde.

La Sanguinello, découverte en Espagne en 1929, a une peau rougeâtre, peu de graines, et une chair particulièrement tendre et sucrée.


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone