Londres se met au Fish&Chips écolo

L’association Sustainable Fish City (SFC), ou « ville du poisson durable », a lancé un défi aux Londoniens : passer au vert en n’utilisant que des poissons pêchés de manière durable pour le Fish & Chips, célèbre friture anglaise composée de poisson frit et de frites.

Les Jeux Olympiques 2012 approchent à grands pas et Londres soigne son image. Universités, hôpitaux, grands restaurants, traiteurs et même policiers, tous se joignent au mouvement lancé par l’association SFC pour passer au Fish & Chips écolo. John Walker, le coordinateur de la campagne, rappelle que « les Londoniens dépensent plus d’un milliard de livres chaque année pour acheter du poisson. C’est une opportunité rêvée pour investir dans la pêche durable et soutenir les pêcheurs qui protègent les fonds marins. » Sur son site, la SFC donne des conseils aux vendeurs et au grand public pour adopter une consommation plus responsable.

A terme, l’association souhaite étendre son idée à toute la Grande-Bretagne, voire même à d’autres pays. Et l’initiative inspire ! Sur l’île, de plus en plus de restaurants se mettent au poisson durable, à l’image de Whelan’s, à Lytham au nord de Liverpool. Il sert du poisson bio, bien traité et issu de cultures durables. La qualité de sa cuisine a même attiré Gordon Ramsay, présentateur de l’émission de téléréalité « Cauchemar en cuisine » sur W9. Autre bon exemple : Colmans, à South Shields près de Newcastle, désigné « meilleur restaurant de Fish & Chips 2011 ». Le chef ne sert que du poisson d’élevages durables et transforme ses déchets d’huile en biocarburant. « Nos clients sont de mieux en mieux informés sur la pêche durable et commencent à comprendre que le poisson est une ressource précieuse. Le message passe doucement mais surement, explique Richard Ord, le gérant. Nous voulons informer nos clients sur la pêche durable et leur expliquer quels poissons éviter. »

Pour soutenir et étendre le mouvement, John Walker, le coordinateur, invite les gens à aller sur le site www.sustainweb.org et à s’inscrire à la pétition. « Nous faisons de Londres une ville du poisson durable. Maintenant, c’est aux autres communautés de faire de même. Joignez-vous, nous vous aiderons ! »

Découvrez également sur NEOPLANETE la boutique écolo de l’acteur Colin Firth à Londres !

 

Richard Ord, gérant du  Colmans,

«meilleur restaurant de Fish&Chips 2011»

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone