Locavore, en Ile de France !

des produits d'ici-restaurantsManger local, c’est la nouvelle tendance, mais difficile de devenir locavore du jour au lendemain !

Etre-locavore-la-nouvelle-tendance-124320717

 

 

 

 

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Même en faisant le maximum, ne manger que local, à vue de nez, c’est un pic, c’est un cap que dis-je, c’est une péninsule ! Mais ça va changer et c’est la bonne nouvelle. Ainsi, le Centre régional de Valorisation et d’Innovation agricole et alimentaire (le CERVIA) s’associe avec la région Ile de France pour organiser les « Semaines du manger local » jusqu’au 29 Septembre. L’enjeu est important pour l’écologie afin d’éviter les transports et la pollution qu’ils engendrent mais aussi pour l’économie de nos régions. Et en Ile de France, cela concerne, 5000 exploitations agricoles, 12 500 spécialistes des métiers de bouche et plus de 500 PME qui produisent du miel, fromages, cidre « Made in ici ».

Comment convaincre les « distavores » qui mangent lointain ?

Avec des manifestations de ce genre qui nous font redécouvrir les trésors à côté de chez nous: des restaurants, des primeurs, des boulangers, des fermes se mobilisent avec une grande fête ce week-end, sur les berges de Seine entre les Invalides et le Pont de l’Alma. On y rencontrera notamment des chefs franciliens qui affichent tous dans leurs restaurants le label « Des produits d’ici, cuisinés ici », le premier label du genre qui ne concerne pour l’instant que l’Ile de France. Les sceptiques peuvent aussi lire le Guide du Locavore, chez Eyrolles ou Paris Locavore chez Parigramme. Thomas vous qui êtes parisien, vous y apprendrez tout sur le brie de Meaux ou de Melun, le chou de Pontoise, les champignons de Paris ou le cresson, les radis et le persil qui –le saviez-vous ?- sont des spécialités d’Ile de France !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 20  septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.