LIT-téralement meilleur

Pour mieux comprendre les impacts de notre consommation sur le monde. La fiche produit d’Elizabeth Pastore-Reiss

LES MATIÈRES PREMIÈRES

Les moins:

– Certains matelas sont fabriqués  à base de latex synthétique, de mousse  ou de polyester, des matières d’origine  pétrochimique qui libèrent des gaz  à effet de serre.

– Le nombre de sommiers TPR (tête  et pieds relevables) est en augmentation, ainsi que l’utilisation de composants électroniques très difficilement  recyclables.

– Les sommiers sont majoritairement  en bois, ce qui peut accélérer la déforestation s’il ne s’agit pas de bois certifié.

Les plus:
– 95% des composants d’un matelas  sont recyclables et le recours à des  matières biologiques devient plus fréquent (laines, mohair, fibres de coco).

– L’utilisation de latex naturel, issu  d’hévéas. Les plantations font vivre  20 millions de personnes et absorbent  8 tonnes de CO2 par hectare et par an.

 

LA FABRICATION

Les moins:
– Les matelas et les structures en bois  sont souvent traités à l’aide de substances chimiques (fongicides, trioxyde d’antimoine…).

Les plus:
– La production, largement locale, a  un impact social positif, tout en limitant les coûts environnementaux liés  au transport (comme l’usine Dunlopillo  implantée à Mantes-la-Jolie).

 

L’USAGE

Les moins:
– La literie est un catalyseur de différents allergènes et insectes : acariens, punaises de lit…

– Les problèmes de dos et de sommeil sont souvent liés à une mauvaise literie. Elle doit être adaptée à la morphologie du dormeur et renouvelée régulièrement.

Les plus:
– La literie est un bien durable (dix ans en moyenne).

EN FIN DE VIE

Les moins:
– La literie, en tant qu’encombrant, est entreposée en déchèterie où elle met cent ans à disparaître.

Les plus:
– Le recyclage de la literie se développe en France (Recyc-Matelas Europe, depuis 2010).

– Une loi pourrait obliger les fabricants à assurer la fi n de vie de leur produit – principe de la REP (Responsabilité élargie du producteur).

CONCLUSION

Il est conseillé de privilégier une literie conçue à partir de matières naturelles (latex, fibres végétales), si possible certifiée (l’Ecolabel européen, par exemple), dont la qualité et la longévité valent l’investissement. Des études prouvent même que la qualité du sommeil allongerait la durée de vie ! Bonne nuit.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone