Loup : La plainte d'ACTION NATURE validée par la Commission Européenne :

Lettre ouverte de Pierre Athanaze contre l’abattage massif des loups

La plainte déposée par Action Nature à l’encontre des décisions préfectorales autorisant l’abattage des loups, a été validée par la Commission Européenne. Pour autant, les attaques menées contre les loups continuent en France.  Notamment en début de semaine, où des éleveurs ont séquestré le Président, le directeur et un agent du Parc National de la Vanoise  afin d’exiger l’abattage de nouvelles bêtes. A cette occasion Pierre Athanaze, ancien forestier et président de l’Association pour la protection des animaux sauvages, publie une lettre afin que la France respecte les demandes de la Commission Européenne.

GERMANY-ANIMAL-WILDLIFE

 

« Les ministères de l’écologie et de l’agriculture ont décidé de sacrifier le loup sur l’autel des lobbies des syndicats agricoles et de la chasse. De ce fait, les préfets prennent des arrêtés de destruction de loup tout à fait incontrôlables et injustifiés.

ACTION NATURE Rewilding France a engagé, début juillet, un contentieux auprès de la Commission Européenne. L’institution européenne ayant jugé notre recours tout à fait fondé et recevable, cette plainte a été validée le 13 juillet dernier.

En Juillet, le préfet des Alpes de Hautes Provence a publié un arrêté autorisant nominativement chacun des 9 000 chasseurs du département à tirer les loups lorsqu’ils sont à la chasse aux espèces gibier ! Celui de la Drôme l’a imité en autorisant les chasseurs Drômois à abattre les loups dans la partie alpine du département pendant toute la saison de chasse ! On voit là des arrêtés délirants qui sont loin d’apporter des solutions à la filière ovine dont les problèmes, rappelons-le, existaient avant le retour du loup et touchent l’ensemble du territoire national, et pas uniquement les régions où le canidé est présent.

Mais cela n’apaise pas les revendications des plus extrémistes. Il y a 3 ans, 3 agents du Parc National du Mercantour se sont fait violemment tabassés par un éleveur mécontent. Et ce mardi 1er septembre, le Président, le directeur et un agent du Parc National de la Vanoise ont été séquestrés jusqu’au lendemain 14h par une vingtaine d’éleveurs sûrs de leur impunité. Leur revendication ? Pas moins que d’abattre 5 loups de plus pour le seul département de la Savoie, et de tirer les loups dans la zone cœur du Parc de la Vanoise ! Non seulement les forces de l’ordre ne sont pas intervenues, mais le préfet a reçu une délégation de ces voyous et leur a promis de prendre un nouvel arrêté autorisant l’abattage de 6 loups!

Aujourd’hui, la France doit répondre aux demandes de la Commission Européenne. ACTION NATURE Rewilding France se félicite que les institutions européennes aient été à l’écoute de ses arguments, ce que la ministre de l’écologie a systématiquement refusé aux associations de protection de la nature.

ACTION NATURE Rewilding France souhaite que l’intelligence et le courage politique l’emportent sur la démagogie pour que, dans notre pays, comme dans de nombreux autres, le loup et le pastoralisme puissent cohabiter ».

Et vous que pensez-vous de cette plainte ? Etes-vous choqué que de nouveaux arrêts préfectoraux permettent l’abattage de loups ? D’autant que d’après l’association Ferus, les attaques de loups sont en diminution par rapport à l’an dernier. Selon elle, « entre le 1er janvier et le 31 août 2015, 316 ovins sont morts en Savoie suite à des attaques de loups, contre 452 sur la même période de 2014, soit une baisse de 30% ». Une affirmation qui s’appuie sur des chiffres publiés par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Rhône-Alpes, coordinatrice nationale du plan loup.

Relisez l’interview de Pierre Athanaze pour Neoplanete en cliquant ici 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.