L’essentiel de la feuille de route pour la transition écologique

Le ministère de l’Écologie et de l’Énergie a publié le 20 septembre les détails de la « feuille de route pour la transition écologique« , qui met en œuvre le programme d’action décidé suite à la conférence environnementale de mi-septembre.

En voici les points les plus marquants.

ENVIRONNEMENT

Faire de la France un pays exemplaire en matière de reconquête de la biodiversité :

abeille pollinisateur– Création d’une Agence nationale de la biodiversité.
– Protections localisées des ressources halieutiques.
– Plan abeilles et  plan pollinisateurs sauvages.
– Création du parc marin Picardie-Côte d’Opale.
– Engagement à « freiner au niveau national l’artificialisation nette des espaces agricoles et naturels », dans le cadre du projet de loi sur le logement.
– Nouveau plan agriculture biologique d’ici mi-2013. Objectif : doubler d’ici fin 2017 par rapport à fin 2012 le pourcentage de surface agricole utile en agriculture biologique.
– L’efficacité du plan Ecophyto, qui a échoué à faire diminuer l’utilisation des pesticides, sera évaluée d’ici fin 2012 avec des mesures de renforcement « immédiatement après ».
– Le gouvernement « reviendra au principe ferme d’interdiction d’épandage aérien ».

Santé-environnement :

–       soutien gouvernemental à la proposition de loi sur l’interdiction du bisphénol A.
–       groupe de travail sur les perturbateurs endocriniens pour élaborer une stratégie nationale.
–       Actualisation de l’expertise sur les effets des radiofréquences.
–       Renforcement du volet environnemental du Plan cancer.

Droit :

–       Etats généraux de la « modernisation » du droit de l’environnement (avant l’été 2013) pour améliorer la gouvernance environnementale.

 

En page suivante : les décisions prises en matière d’énergie.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.