L’agriculture urbaine trouve sa place en ville

Mur_vegetal_avignon_jour1 (wiki)Nous allons parler de Paris qui commence à s’intéresser à l’agriculture urbaine…

Les-villes-se-mettent-au-vert-124461379

 

Version écrite de la chronique

Une tendance très intéressante pour lutter contre la malbouffe et les problèmes liés à l’agriculture. Il faut réintroduire les fruits et les légumes à Paris …. A consacré un dossier à ces chefs étoilés, ces architectes, ces agriculteurs qui veulent rendre notre capitale plus verte. Augustin Rosenstiehl, par exemple, architecte de l’agence SOA, a rêvé d’une « tour vivante » en 2005. Il propose de rénover des quartiers grâce à une activité agricole avec des terres cultivées jusqu’à l’intérieur des écoles, des espaces verts entretenus par des moutons, etc ça fait rêver !.

Mais avec tous les problèmes de pollution et de qualité de l’air, ce serait possible ?

Bien sûr et heureusement! Il suffit de regarder les Jardins du Ruisseau dans le 18e arrondissement , un espace avec un poulailler, des ruches et beaucoup de fleurs et de plantes. Une vraie réussite que cet ancien quai de gare qui sert aux adhérents à cultiver leurs légumes ou à se reposer dans un coin tranquille de Paris. Ce sont les riverains qui ont pris l’initiative de nettoyer le lieu, qui était devenu un dépotoir, afin de créer ce jardin paisible au Nord de Paris.

Ce genre d’initiative se fait-elle ailleurs qu’à Paris ?

Oui, à Lille, par exemple, on peut voir des vaches ou des poneys brouter la pelouse des jardins de la Citadelle et certaines façades de la ville sont recouvertes de vignes, non pour faire joli même si c’est superbe mais surtout pour permettre aux Lillois de produire du raisin. C’est vraiment une tendance que l’on voit dans de nombreuses villes du monde, notamment aux Etats-Unis comme à New-York où les habitants font leur compost à ciel ouvert ou à Détroit, qui compte 1300 jardins cultivés par 16 000 résidents. L’agriculture urbaine devient un antidote contre la désindustrialisation ! Qui s’en plaindrait ?

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 28 janvier 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.