Les végétaliens et carnivores peuvent-il s’entendre ? Moby pense que oui

Existe-t-il une guerre froide entre végétalien et carnivore ? Le musicien Moby, végétalien strict, examine cette question.

MobyL’évolution des mœurs

« Je suis végétalien depuis 24 ans » explique le musicien Moby. « Avec deux écarts. J’ai mangé un yaourt en 1992, et je dois avouer que c’était vraiment délicieux. Pour le second écart, j’étais dans le restaurant d’un ami à Portland, dans l’Oregon, il y a quelques années, et il m’avait préparé des sushis végé. Accidentellement ceux qui m’ont été servis étaient au crabe. J’ai pris une bouchée de sushi au  moment même où mon ami courait à travers le restaurant en hurlant « Non! Il contient du crabe! » »

Vous pourriez penser que des végétaliens stricts, comme Moby, sont hyper-orthodoxes sur leur régime. La plupart d’entre eux refusant d’ingérer quoique ce soit de provenance animale. Ni viande, ni œufs, ni produits laitiers, ni même parfois, de miel. Vous pensez peut-être également que les végétaliens ont tendance à être pieux, sans humour et un penchant pour une vie selon le modèle de l’ordre des Chartreux. Tel a été le stéréotype, durant une décennie ou deux. Et Moby lui-même ne conteste pas le fait qu’une sorte de guerre froide culinaire coexistait entre les végétaliens et les carnivores.

 

En page suivante : « Si l’on remonte 25 ans en arrière, il y avait beaucoup plus d’intolérance dans le monde végétalien »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone