Les stars d’Hollywood en guerre contre la chirurgie esthétique

L’actrice britannique Kate Winslet, 35 ans, a annoncé en août dernier au « Telegraph » la création de la Ligue britannique contre la chirurgie esthétique (British Anti-Cosmetic Surgery League). Une initiative soutenue par deux autres comédiennes Rachel Weisz et Emma Thompson.

Implant capillaire, prothèse mammaire, rhinoplastie, lifting, correction des paupières, injection de botox… Au royaume des apparences du show-biz, chassez l’artificiel, il revient au galop! Un phénomène courant aux Etats-Unis, où le docteur Alan Matarasso, surnommé «le chirurgien des stars», fait état du «mimétisme people». «Les brunes veulent ressembler à Catherine Zeta-Jones, les blondes à Sharon Stone, et on me demande sans arrêt les lèvres de Michelle Pfeiffer», confie-t-il à Gala.

L’objectif de la Ligue britannique contre la chirurgie esthétique ? Lutter contre la pression d’Hollywood qui pousse les actrices à passer sur le billard dès que la moindre ride apparaît. En ligne de mire : le botox.

Kate Winslet considère ainsi que la chirurgie est « contraire à ses valeurs morales ». « Je n’y succomberai jamais. Je suis une actrice, je ne veux pas figer mon visage », explique-t-elle au Telegraph.

De son côté, Emma Thompson, 52 ans, déplore le fait « qu’on soit obligé(e) de paraître 30 ans lorsqu’on en à 60 ». Quant à Rachel Weisz, elle trouve que les « gens qui ont l’air trop parfaits ne sont pas très sexy ni particulièrement beaux ».

De bien belles déclarations, qui ne suffiront sans doute pas à faire évoluer la tendance des visages lisses qui s’affichent sur nos écrans. Mais tout de même une belle initiative qui remet au goût du jour le naturel !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone