Les soldats du feu domptent de mieux en mieux les flammes

©byb64Nos pompiers sont de plus en plus efficaces contre les incendies estivaux. Désormais, c’est à l’avance qu’ils préparent cette guerre.

Été oblige, nous sommes en pleine saison des feux de forêts. Avec la chaleur de ces derniers jours, certains départements sont particulièrement sujets aux incendies. Mais bonne nouvelle, nos pompiers sont de plus en plus pros et en 15 ans, le nombre d’incendies a été divisé par deux. Il est passé de 8000 en 97 à 4000 en 2012. Dans le Var, par exemple, l’une des régions les plus touchées, 347 feux avaient été recensés en 2009 et n’ont détruit que 354 hectares, ce qui n’est pas grand-chose. Désormais en France, seulement 5 % des incendies sont réellement destructeurs.

Un travail en amont

©wikimedia pompiersLeur travail commence avant même l’arrivée de l’été. Ils aménagent des chemins à travers les massifs et les forêts pour pouvoir accéder au plus près des incendies en cas de problème. D’après le magazine ça m’intéresse, rien que dans la région des Landes, les soldats du feu ont tracé 22 000 kilomètres de pistes et installés 1500 points d’eau. Pour ne pas se faire prendre par surprise, les pompiers décident même parfois de brûler à l’avance certains végétaux très inflammables. Mais la vraie différence par rapport aux années précédentes, c’est la capacité à déceler rapidement les départs de feux. Car le pire risque dans ce genre de situation, c’est d’agir une fois que l’incendie a pris trop d’ampleur.  De nombreuses tours de guets sont installées dans les hauteurs. Résultat : les guetteurs dépistent aujourd’hui 45% des départs de feux. On a aussi sensibilisé les habitants et propriétaires de camping  qui jouent maintenant un rôle majeur ! Ils tondent l’herbe, évitent de laisser traîner les végétaux morts, secs donc inflammables !

Pour en savoir plus, écoutez la chronique Bonne Nouvelle de Yolaine tous les matins à 9h05 sur Europe 1 :

Les-feux-de-foret-de-mieux-en-mieux-maitrises

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.