Les people en pleine crise de fourrure

Defile-Paris-sans-Fourrure-Credit-Photo-Anna-Nenneman_La-Chaine-du-Coeur-1Oui, elle est beaucoup plus écologique contrairement à ce que l’on pense !! Alors, faites comme le Prince George, adoptez la cape en fausse fourrure !

Une étude hollandaise indépendante réalisée en juin 2013 a déterminé que l’impact environnemental des produits en fourrure de vison est au moins 3 fois supérieur à celui de la fausse fourrure. Pour certains facteurs environnementaux, l’impact est plus de 10 fois supérieur.

Lire notre article « Mode : les alternatives si la fourrure vous hérisse le poil » 

Souvenez-vous, Néoplanète organisait en 2012 le défilé « Paris sans Fourrure » avec la Chaîne du Cœur !

De nombreux pays européens comme le Royaume-Uni, l’Autriche et la Croatie ont déjà interdit les élevages à fourrure. Tout récemment la Wallonie a pris la même décision, qui doit être entérinée par le Conseil d’Etat belge.

« Il est regrettable que la France ait perdu ce savoir faire mondialement reconnu ainsi que tous les emplois associés. Malgré cela, la fausse fourrure continuera de se perfectionner et les entreprises textiles pourront toujours se fournir en fourrure synthétique auprès de l’entreprise PELTEX FIBRES ainsi que des industries asiatiques. De nombreuses fourrures animales étant issues d’animaux élevés en Chine, opter pour de la fourrure synthétique, également asiatique, sera toujours un moindre mal« , conclut l’Association ANIMALTER.

Vous aussi n’hésitez pas à vous engagez contre cette industrie en ajoutant votre signature à la pétition en cours qui réclame la fermeture des élevages d’animaux à fourrure en France ! 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.