Les papas se donnent du mâle

baby-22194_640 - PixabayLa bonne nouvelle aujourd’hui c’est que les papas sont naturellement d’aussi bons parents que les mamans.

Les-papas-se-donnent-du-male-124489725

 

Version écrite de la chronique

C’est le thème du livre « De mâle en père, à la recherche de l’instinct paternel », de Frank Cézilly aux éditions Buchet-Chastel, qui fait l’objet ce soir d’une séance de dédicaces à l’Espace des Sciences à Rennes. Une bonne occasion de discuter avec ce biologiste qui tord le cou à l’idée que les femmes seraient naturellement plus aptes à élever des enfants. Il s’appuie sur des exemples tirés de la nature, comme le papa millepatte qui s’occupe de ses œufs tout seul. Espérons qu’il apprenne à ses petits à faire leurs lacets rapidement !

Oui, ça ne doit pas être le pied, mais ils ne sont pas les seuls papas à mettre la main à la « patte »

L’anguille épineuse est un autre cas intéressant. Cet animal hermaphrodite, qui est d’abord femelle avant de devenir mâle, s’occupe de ses petits seulement lorsqu’il est dans sa phase « mâle ». Un peu comme le crapaud accoucheur, qui porte carrément les œufs sur son dos. D’une manière générale, les mâles en font beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire. Par exemple, 90% des oiseaux se partagent la tâche, alors que chez les poissons, 80% des soins parentaux sont pris en charge par le papa. Et même chez les dinosaures, les pères se chargeaient déjà de surveiller les œufs. Donc ça ne date pas d’hier, contrairement à la belle opération marketing  de ces dernières années sur le Nouveau Père ! Il faut dire que le coup du gentil papa est depuis toujours très séduisant !

On dit souvent d’ailleurs que cela  aide à draguer

La nature est décidément bien faite car cette fibre paternelle est devenue, au cours de l’évolution, une arme de séduction aussi bien chez les poissons, les oiseaux, les insectes que chez les mammifères, dont l’espèce humaine. Et en effet, quoi plus craquant qu’un homme avec un bébé dans les bras ?

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 25 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.