Les oiseaux européens battent de l’aile

credit : wikipediaPlus de 420 millions d’oiseaux ont disparu des ciels européens au cours des 30 dernières années, selon une étude de parue dans Ecology Letters. Ceci n’est pas sans rappeler cette autre étude, qui montre la moitié des animaux sauvages ont disparu depuis les années 1970.

Plus qu’une statistique alarmante, ceci est aussi un indicateur de la mauvaise gestion actuelle de l’environnement, qui montre notre impuissance devant ce qui est une véritable hécatombe. Au cours de l’étude, les chercheurs de l’université d’Exeter, en Angleterre, ont analysé des données relevées entre 1980 et 2009 sur 144 espèces, et ont ainsi observé :

  • un déclin des espèces les plus répandues, qui représentent 80% du nombre total d’animaux perdus.
  • Des oiseaux très communs, tels que le moineau et l’étourneau, ont par exemple vu leurs populations diminuer de 90% ! En cause : les méthodes modernes d’agriculture (les pesticides tuant les insectes dont se nourrissent de nombreux volatiles), et la disparition de leur habitat credit : pixabaynaturel.
  • D’un autre côté, des oiseaux plus rares, comme la fauvette à tête noire et le pouillot véloce, se sont multipliés (+ 114% et + 76%, respectivement). Ceci s’explique par les efforts de préservation de ces espèces.

Bien que les chercheurs aient prévu une diminution des populations, cette forte baisse est une (très) mauvaise surprise. Les oiseaux jouent en effet un rôle primordial dans la pollinisation, la lutte contre les nuisibles, ou encore la décomposition, et sont donc essentiels à la bonne santé de notre écosystème.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Eddy Delcher

Après un séjour de sept ans en Angleterre et en Afrique du Sud au cours duquel il obtient un diplôme en journalisme, Eddy revient en France afin de poursuivre ses études. En 2014, il rejoint l'équipe de Néoplanète et contribue régulièrement au CNRS International Magazine ainsi qu'au journal du CNRS depuis 2012.