Les lauréats des Trophées Bien-être animal

« Notre but est de placer le bien-être animal au cœur de l’industrie agroalimentaire », explique Steve McIvor, Directeur de l’ONG CIWF Agroalimentaire. Les Trophées Bien-être animal sont ainsi remis chaque année aux entreprises et  collectivités européennes qui s’engagent concrètement pour le bien-être des animaux d’élevage.  Après  la  filière  avicole avec  les  Œufs d’Or et les Poulets d’Or, CIWF s’adresse maintenant aussi aux filières  laitière et porcine avec le lancement de deux nouveaux Trophées.

A l’occasion de cette  nouvelle  édition  des  Trophées  Bien-être Animal  remis à Paris,  41 organisations se sont vues récompensées. Elles viennent  s’ajouter  aux 47 lauréats déjà récompensés à Londres en juillet dernier et  aux  38  lauréats  à Auckland (Nouvelle-Zélande)  en  août.

Parmi les lauréats des Trophées des Œufs d’Or 2011

Entreprise française centenaire, Lesieur est spécialisée dans la production et la commercialisation  d’huiles végétales et de sauces condimentaires pour le grand public et pour la restauration hors-foyer. Lesieur a choisi d’utiliser des jaunes d’œufs issus de poules élevées en plein air pour la préparation de ses mayonnaises : 50 000 poules sont concernées chaque année.

Mulino Bianco est une marque italienne de biscuits. En accord avec ses engagements pour le développement durable, elle a choisi d’utiliser exclusivement des œufs de poules issus d’élevages au sol pour ses recettes : 936 000 poules pondeuses sont concernées chaque année.

Dans tous les restaurants scolaires et selfs des écoles primaires publiques de la Ville Marseille, les repas sont élaborés et préparés par la société Sodexo. Cela correspond à près de 50 000 repas servis par jour dans 314 restaurants scolaires. Depuis septembre 2011, la Mairie de Marseille a fait le choix exclusif des ovoproduits issus de poules élevées en plein air ou au sol pour l’ensemble de ses restaurants scolaire.

Parmi les lauréats des Trophées des Poulets d’Or 2011

L’aventure des Fermiers de Loué a démarré en 1958 et c’est autour du village de Loué qu’a été conçu le Label Rouge au début des années 60. Les poulets fermiers de Loué ont accès à un parcours en liberté et  arboré  avec  4  m²  par  poulet  au minimum. Un engagement de longue qui profite à 24 millions de poulets élevés en liberté chaque année.

L’Université Paris-Sud d’Orsay : trois restaurants universitaires y servent plus de 3000 repas par jour.  Tout le poulet servi est produit localement sur le plateau du Saclay et est issu d’élevages biologiques ou AOC.

Mention d’Honneur Vaches d’Or 2011

Les 2 Vaches sont nées en 2006 de l’union de Danone et de Stonyfield Farm, précurseur des produits laitiers bio outre Atlantique. Depuis quatre ans, la marque aide des éleveurs à franchir le pas de la conversion biologique. Et depuis plus d’un an déjà, avec leur programme Reine-Mathilde, Les 2 Vaches veulent carrément faire de la Normandie la Reine du Bio ! En 2009, la marque a fait appel au CIWF et aux éleveurs partenaires afin de développer un vrai programme de bien-être animal s’appuyant sur huit critères fondamentaux audités chaque année dans ses élevages.

Trophées Leadership Bien-être Animal en élevage porcin 2011

La marque de produits charcutiers Thierry Schweitzer est née en 1999 en Alsace. Rapidement d’autres éleveurs s’engagent avec les frères Thierry et Clément Schweitzer, respectant scrupuleusement le même cahier des charges : élevage sur paille en bâtiments ouverts ou en plein air, liberté de mouvement pour les truies, pas d’intervention douloureuse sur les porcelets… Thierry Schweitzer travaille en partenariat avec les associations de consommateurs et les organisations de protection animale.

Pour plus d’informations : www.agrociwf.fr et www.ciwf.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone