Auckland, Campbell et Snares : les îles néozélandaises

Si l’océan austral compte seulement quelques îles, toutes sont le refuge d’une profusion surprenante d’espèces d’oiseaux, de mammifères et de plantes. Partons à 500 kilomètres au Sud de la Nouvelle-Zélande et 2 000 kilomètres de l’Antarctique à la découverte des îles Snares, Campbell et Auckland.
Par Samuel Blanc, guide conférencier, auteur photographe et naturaliste.

[nggallery id=193]

Les îles Auckland

Nul n’est besoin d’être un naturaliste chevronné pour mesurer la richesse de l’environnement des îles Auckland offerte sur un si petit territoire : 46 espèces d’oiseaux nicheuses dont 4 endémiques ainsi que 233 espèces de plantes, le plus souvent endémiques elles aussi. L’archipel est également le plus important site de reproduction de l’un des pinnipèdes les plus menacés au monde : le lion de mer de Nouvelle-Zélande. En effet, les trois quarts de la population mondiale y séjournent et s’y reproduisent. Nous sommes ici à la limite Sud de la forêt de Nouvelle-Zélande (ou forêt rata) refuge de 200 espèces d’insectes dont 57 coléoptères, 110 mouches, 39 papillons…

Les îles Campbell

Un peu plus au Sud des Iles Auckland, se trouve l’archipel des Campbell. Du seul point de vue faunistique, les îles Campbell sont déjà incroyables : 7 800 couples d’Albatros royal du Sud (soit la quasi totalité de la population mondiale), 22 000 couples de l’endémique albatros de Campbell, 8 000 couples de cormorans et environ 25 autres espèces d’oiseaux.

Les îles Snares

Les îles Snares sont situées à 200 kilomètres au Sud de la Nouvelle-Zélande. A la différence de nombreuses autres îles de l’océan austral, les Snares n’ont subi aucune introduction d’espèces animales. Plus de 3 millions d’oiseaux appartenant à 28 espèces différentes résident sur ces petites îles, dont l’endémique gorfou des Snares, 8 000 couples d’albatros de Buller et 2 500 000 couples de puffin fuligineux !

 

En savoir plus : www.sblanc.com et www.grandsespaces.fr

Les photos de ce reportage ne sont pas libres de droit.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone