Les Festivals sont-ils écolo ?

Un Festival propre, c’est un monde plus propre ! Consommation d’eau et d’énergie, pollution, déchets … les Festivals accumulent les tares en matière d’environnement. Mais des efforts sont faits. Alors, écolo ou pas ?

Photos : Audrey Achekian, Marie Dournes / KEL EPOK EPIK, tous droits réservés.

Les Festivals, c’est de la musique, une bonne ambiance et une foule, très dense. Forcément, on se dit que tout ce monde abandonne ses déchets partout, qu’il produit des gaz à effet de serre (voitures) et qu’il abîme les étendues qu’il occupe.Au festival "Furia Sound System", on trie ses déchets.

En réalité, ce constat est loin d’être faux. Mais depuis quelques temps, les festivals ont fait des efforts.

Par exemple, au Furia Sound System (à Cergy-Pontoise) qui a eu lieu les 4 et 5 juillet, on buvait dans des gobelets en plastique que l’on devait obligatoirement réutiliser.  Le tri des déchets était aussi de la partie. Pour réduire la pollution due aux voitures, ce festival s’était également associé à une entreprise de covoiturage.
Le résultat ? Oui, le festival était plus propre, mais cela n’a pas empêché certains festivaliers d’abandonner leurs déchets sur la pelouse…

Du côté des Eurockéennes de Belfort, on a aussi mis en place le tri sélectif et le covoiturage (en partenariat avec roulezmalin.fr). Parce que rouler ensemble, c’est moins d’émissions de CO2 et moins de pétrole consommé.

Aux Vieilles Charrues (16-19 juillet 2009), on se mobilise depuis 4 ans pour mettre en place le tri sélectif. Les toilettes ont également été améliorées pour éviter le gaspillage de l’eau.
Et, initiative plutôt drôle et ingénieuse, si on ramène ses gobelets aux stands de boissons du Festival, on peut gagner des boissons, des compils de musique et divers cadeaux.

Autre bonne nouvelle : plus de 50 festivals se sont associés avec envoituresimone.com et zepass.com pour permettre aux festivaliers de réduire leurs frais de transports. Envoituresimone.com propose des billets de covoiturage et zepass est un site légal de revente de billets de train. Une initiative solidaire qui permet aussi de moins polluer.

Ça bouge !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone