Les enfants soldats, une réalité toujours d’actualité

Demobilize_child_soldiers_in_the_Central_African_RepublicAujourd’hui, c’est la journée internationale des enfants soldats. L’occasion de se souvenir que l’enrôlement des plus petits est encore une réalité.

Les-enfants-soldats-une-realite-toujours-d-actualite-124476295

Version écrite de la chronique

Cela fait plusieurs années que de nombreux collectifs et associations se mobilisent pour venir en aide à ces enfants enrôlés dans l’armée. En 2007 par exemple le collectif Univerbal, un collectif de productions artistiques, créait un disque pour nous sensibiliser à leur sort. Une trentaine d’artistes avait participé à la création de l’album. 80 % des recettes ont été réinvestis dans l’aide à ces enfants les 20% restant étant destinés à la création de nouvelles démarches pour les aider.

Et sur le terrain, que se passe-t-il concrètement ?

Il y a une démarche intéressante qui démarre actuellement en République Démocratique du Congo “La Nouvelle Graine” grâce au collectif Univerbal et l’association BVES, “Bureau de volontariat au service de l’enfance et de la santé”. Le principe : réinsérer les enfants soldats en les faisant travailler dans une ferme. S’occuper des plantations, cultiver la terre permet aux enfants de se vider l’esprit et d’être valorisés par leur travail. Ils cultivent un peu de tout de façon à être autosuffisants : maïs, aubergines, tomates, piments… Ils pourront aussi participer à l’élevage de bovin. Un joli projet pour aider les enfants démobilisés à recréer des liens avec la société et surtout retrouver une vie normale.

Elle est écolo au moins cette ferme ?

Bien sûr ! Ce sera une ferme respectueuse de l’environnement. Là-bas, on n’utilisera pas de pesticides, les produits seront bios et l’énergie provient de panneaux solaires. L’exploitation devrait s’étendre sur 5 hectares, comporter plusieurs salles de classe, des habitations, ainsi qu’un centre de ressource pour l’environnement. Si vous voulez aider à financer l’achat du terrain qui accueillera cette ferme, vous pouvez dès aujourd’hui faire un don sur le site Kiss Kiss Bang Bang.

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 12 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.