Les Eco Trophées : des récompenses bien méritées

Le 5 octobre dernier, au Comptoir Général à Paris, ont été remis les Eco Trophées du cadre de vie aux Lauréats des meilleurs éco-produits et démarches environnementales. Ils ont récompensé des professionnels du jardin, de la motoculture, de la fleuristerie et de l’animal de compagnie.

Le jury, présidé par Jacques Legros, journaliste et présentateur du journal de 13h sur TF1, était composé de 31 personnes référentes en matière de développement durable, dont Yolaine de la Bigne, fondatrice de Néoplanète. Parmi les 53 candidatures, voici les trois grands gagnants de l’année 2010 :

Pour le Trophée de l’Eco Produit de l’Année : JARDIECO avec le composteur automatique (catégorie


Naturemill


Protection, Accessoires, Matériel et Outillage de jardin). Il s’agit d’un système de compostage d’intérieur miniature permettant de collecter les déchets organiques produits dans la cuisine pour les transformer en compost. Cette machine contrôle ainsi automatiquement la température, la circulation de l’air, le taux d’humidité et le brassage des déchets de manière à accélérer la formation de cet engrais naturel, obtenu en seulement 2 semaines !


Box petits jardins amis


Pour le Trophée de l’Eco Management de l’Année : la jeune PME Nova-Flore avec la mini-box « Les amis du jardin » (catégorie végétal). Cinq mélanges sont proposés aux jardiniers éco-responsables qui souhaitent favoriser la biodiversité dans leur jardin sans trop avoir à utiliser les pesticides : « J’invite les papillons », « Je lutte contre les pucerons », « J’améliore mon sol, engrais vert fleuri », « Je prends soin des oiseaux » et « Je repousse les doryphores ».

Pour le coup de coeur de l’Année : Secret Vert, fabricant de fertilisants, terreaux, paillages, avec le lancement du terreau fertilisé à base d’endorize® (souche homologuée de mycorhizes) (catégorie Produits pour Jardin). Utilisable en agriculture biologique, il contient du terreau horticole professionnel, des fumiers de fermes sélectionnés et des algues marines de Noirmoutier. Quant aux mycorhizes, ce sont des champignons qui se combinent aux racines des plantes et échangent des éléments nutritifs entre eux. Un travail d’équipe qui apporte aux plantes le fer, le phosphore et les oligoéléments dont elles ont besoin. Non seulement l’utilisation des mycorhizes dispense d’ajout d’engrais chimique au terreau, mais elle permet aussi de réduire le volume d’eau d’arrosage.


Secret terro bio'actif


Félicitations à tous ces professionnels qui œuvrent pour protéger notre planète !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone