Les coulisses de l’émission « C’est au programme »

Lundi 28 février, direction France 2 pour un direct dans l’émission « C’est au programme » animée par mon amie Sophie Davant. Au menu : des insectes !

A 9h, me voici  avec mon assistante Daphné, dans le hall de France télévision où Yannick, le programmeur de l’émission, vient nous accueillir et nous conduire dans une loge.

Première étape incontournable, celle du « make’up ». Face au miroir, on a l’air un peu bête à ouvrir la bouche, fermer les yeux… mais le résultat est toujours sympa grâce au talent des maquilleuses.

Fin prête, je retrouve Sophie pour un  premier debrief. Entre elle et moi c’est une belle histoire d’amitié. Ensemble, nous avons écrit un livre sur le « Bonheur au féminin ».

Sous son œil bienfaisant le big boss, William Leymergie, producteur de l’émission, veille au grain et surveille ses oilles.

Il faut dire aussi que l’émission reçoit un invité de marque : le talentueux Christophe Lambert dans un rôle qu’on lui connaît moins, celui d’écrivain.


A ma grande surprise, l’un des chroniqueurs est Alexandre Marcelin.

C’est drôle de le retrouver car  il a été mon premier directeur en radio à 95.2, à la belle époque de l’émergence des FM où nous avons débuté avec Laurent Boyer, Nagui, Thierry Beccaro… Souvenirs, souvenirs !


C’est l’heure. Il faut que j’aille en plateau. C’est toujours impressionnant un studio de télé avec les lumières, les caméras, les techniciens qui gravitent dans l’ombre tout autour … C’est aussi très excitant avec toute cette effervescence !

« 5, 4, 3, 2, 1, antenne ». Il est 9h45 : teasing en direct au coin cuisine avec Sophie et le chef Eric Léautey pour annoncer le programme de l’émission. Pub !

9h50 : reprise de l’antenne. L’émission commence, les chroniques s’enchaînent. En attendant « mon tour » je suis en « backstage » où je révise mes notes.

10h35 – chronique « saveurs ». Gros plans sur les vers vivants. Beurk ? « Pourtant vous mangez bien des huitres vivantes, des escargots ou des cuisses de grenouilles ! C’est juste une question de culture ».

 

Heureusement que le chef Eric Léautey est aux fourneaux car je ne suis pas très douée en cuisine (et en plus je suis végétarienne).

Au menu, quiche aux ténébrions. Pendant qu’il reproduit la recette, je tente d’éclairer sur les bienfaits de manger des insectes.

10h45 : l’émission se termine. Tous les chroniqueurs viennent nous retrouver et, pour les plus téméraires comme Sophie, goûter une part de quiche aux vers. Verdict : c’est craquant comme une crevette  grise sans beaucoup de goût.





Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.