Les Conseillers Médicaux en Environnement Intérieur

A l’heure où la qualité de l’air intérieur est dans toutes les préoccupations, des conseillers se déplacent chez vous, pour vous aider à éradiquer les moisissures. Focus sur ces experts, qui ne viennent certes pas de Manhattan, mais sont tout aussi efficaces !

Le Conseiller Médical en Environnement Intérieur (CMEI) est un professionnel diplômé formé pour établir un audit de votre environnement intérieur. Il enquête au domicile des personnes qui en font la demande, réalise des prélèvements (poussière, moisissures…) et des mesures d’allergènes. Il établit ensuite un diagnostic permettant de mettre en œuvre des mesures (des plus simples comme l’aération aux plus complexes qui nécessiteront le recours à des spécialistes) pour l’éviction des polluants domestiques, et d’adapter son habitat.

Comment se déroule un audit ? Dans le Livre Blanc, Fabien Squinazi, docteur et directeur du Laboratoire d’Hygiène de la Ville de Paris (LHVP) et Valérie Bex-Capelle, ingénieur hygiéniste au LHVP, précisent les étapes de l’audit :

–      La visite des lieux : « la visite approfondie de l’habitat permet de rechercher la présence d’humidité et d’éventuels réservoirs de moisissures afin d’élaborer une stratégie de prélèvements ». Bien entendu, toutes les pièces sont visitées.

–      Les prélèvements : « La flore fongique est recherchée à partir de prélèvements de surfaces, de poussières, de matériaux, voire d’air.[…] Une attention est également portée aux sources potentielles d’autres polluants […] : pneumallergènes (acariens, blattes, animaux domestiques,…), agents biologiques ou polluants chimiques (monoxyde de carbone, dioxyde d’azote,…).

–      Le questionnaire : divisé en deux parties. Le questionnaire « habitat » avec renseignements administratifs, description de l’environnement, des caractéristiques du logement, des problèmes d’humidité et de l’entretien du logement. Et un questionnaire « santé »sur les allergies connues, antécédents familiaux, description des symptômes, fréquentation du logement, traitement en cours,…

–      Les conseils : « Au cours de l’enquête, en fonction des éléments recueillis, des conseils sont donnés pour le nettoyage des surfaces moisies. […] D’autres conseils sont donnés sur l’aération et la ventilation des locaux et sur les règles d’hygiène de base ».

–      Le rapport au médecin : « Au laboratoire, lorsque les identifications fongiques sont terminées, un rapport est adressé au médecin prescripteur et une copie est envoyée aux patients. Une description détaillée du logement et des réservoirs fongiques ainsi que les identifications de moisissures allergisantes permettent au médecin d’appréhender l’exposition de son patient aux moisissures domestiques ».

Pour faire intervenir ces experts chez vous, deux possibilités : soit vous contactez directement un conseiller qui exerce en profession libéral ; la visite vous coûtera entre 150 et 300 euros. Soit vous passez d’abord par un médecin qui pourra vous prescrire l’audit, l’intervention sera alors gratuite (de manière exceptionnelle il peut être demandé au patient de financer certaines analyses). Liste des CMEI.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone