Les chiens prennent la parole

No more woof - No More Woof.comParler à son chien est relativement normal. Qu’il réponde l’est en revanche beaucoup moins, mais plus pour longtemps.

Les-chiens-prennent-la-parole-124476481

Version écrite de la chronique

En effet, nos chiens pourront bientôt parler grâce à un dispositif expérimental développé par la Nordic Society for Invention and Discovery, une équipe scandinave. Ce système s’appelle No More Woof (fini les aboiements), et est en fait une sorte de casque doté d’électrodes que l’on met sur la tête du chien. Les électrodes analysent l’activité électrique du cerveau et l’associent à des phrases préenregistrées, telles que « j’ai faim », « je suis fatigué », ou « j’ai envie d’aller lever la patte ô s’te plaît vite !!!».

Pratique. C’est donc une sorte d’électro-encéphalogramme

Oui,  mais, rassurez-vous, toutes les pensées de votre cher toutou ne seront pas retransmises, bien qu’il existe tout de même une version non-censurée lui permettant d’extérioriser ses pensées les plus intimes, genre « ouaouh la chienne du voisin, glurps ! » . Vous pourrez enfin savoir ce que votre chien pense lorsqu’il renifle le derrière d’un autre. Il sera donc bientôt normal d’entendre des choses du genre : « Hey, tu veux jouer avec moi ? » en se promenant dans un parc.

Cette invention est sûrement destinée à des fins un peu plus sérieuses !

Oui, des animaux handicapés pourraient par exemple contrôler des membres artificiels par la pensée. Les développeurs veulent aussi l’adapter à d’autres animaux, l’un de leurs buts étant de donner la parole aux dauphins. Leur rêve, bien que lointain, est cependant de traduire la parole humaine en langage animal, permettant ainsi un vrai dialogue. Mais en attendant que No More Woof soit disponible, on va s’entraîner. (Aboiement) Alors, qu’est-ce que ça veut dire ? C’est facile, ça veut dire « merci ». Et ça (aboiement) ? Toujours pas ? Eh bien ça veut dire « au revoir ».

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 12 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.