Les chiens ne sont pas un cadeau de Noël !

Bonne nouvelle : selon un sondage BVA/ Fondation 30  Millions d’Amis*, 4 Français sur 5 ne veulent pas que l’animal soit un cadeau à Noël. Un résultat réconfortant, preuve que les actions de sensibilisation des défenseurs des animaux pour réprimer l’acquisition impulsive d’un animal portent leurs fruits.

Depuis plusieurs années, à l’approche de Noël, la Fondation 30 Millions d’Amis met en garde le grand public sur le fait que certains cadeaux de Noël – acquis sur un « coup de cœur » – se retrouvaient abandonnés l’été suivant sur le bord des routes. En bref, « l’animal n’est pas un produit de consommation ! ».

L’objectif étant de prévenir l’abandon en réfrénant l’achat impulsif d’un animal à l’occasion des fêtes. Période généralement propice pour succomber à toutes les tentations : céder au souhait pressant d’un enfant ou se laisser attendrir par une petite boule de poils aux yeux implorants, faisant fi des responsabilités futures inhérentes à cette décision.

Petit rappel : un chien vit en moyenne 15 ans, un chat 18. Sans parler du coup financier : comptez 1 300 euros/an pour un chien en nourriture, soins vétérinaires, etc.

« Un animal de compagnie n’est ni un jouet ni un objet. L’adopter ou l’acquérir c’est s’engager dans un parcours de tendresse et une relation épanouissante qui a ses règles, sa durée et ses implications pratiques. C’est une grande responsabilité qui implique donc des devoirs et des contraintes et c’est pourquoi cette acquisition doit être mûrement réfléchie », rappelle Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

*Sondage Fondation 30 Millions d’Amis/BVA réalisé les 15 et 16 octobre 2010 auprès de 962 personnes âgées de 18 ans et + représentatives de la population française.

Plus d’infos : www.30millionsdamis.fr

Photo : © 30 Millions d’Amis

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone