Les bonnes nouvelles de Yolaine

C’est lundi, donc, pour commencer la semaine en beauté, Yolaine vous donne quelques raisons de sourire.

marché

– Coup de vieux pour la conso : les jeunes on ne la leur fait plus ! Les lieux bobos de Paris –la Trésorerie, le Comptoir général, la Recyclerie…- voient affluer des couples d’à peine 30 ans qui adorent faire la cuisine, jardiner, se balader dans les marchés, aller au boulot à vélo et… savoir ce qu’ils achètent. Plus exigeants sur la qualité, ils veulent connaître la provenance des produits, leur traçabilité, leur impact social etc. La mode ? Ce sont eux qui décident ! Révoltés ? Pragmatiques plutôt. Ils ne veulent plus perdre leur vie à tenter de la gagner comme l’ont fait trop souvent leurs parents. Ils privilégient leur qualité de vie: la famille, les amis, le sport, les loisirs, le militantisme….

– Moins de pesticides ? Quand le ministre de l’Agriculture Stéphane le Foll annonce qu’il veut les réduire de 50% en 10 ans, on a du mal à y croire tant leurs usages continuent de se développer en France malgré leurs impacts graves sur la biodiversité et notre santé. Restons optimistes, pourtant, car les mœurs évoluent. Un exemple : en Bretagne, l’une des régions qui en abusent le plus, le prix « zéro phyto » récompense depuis 2009 les initiatives de ce secteur. 167 communes bretonnes n’utilisent plus de produits phytosanitaires pour leurs espaces publics et et plus de 70% des autres communes commencent à réduire leurs usages. C’est déjà un – petit- progrès !

– Finis les accidents  à vélo ? Grâce à son radar avant et sa caméra arrière, ce prototype de vélo électrique vibre au premier obstacle pour nous éviter une collision. Gonflé à bloc par ce produit, l’organisme de recherche néerlandais, la Netherlands Organization for Applied Scientific Research, devrait le mettre en vente prochainement à partir de 1700€.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.