Les blogs de la semaine : Mam’zelle Emie, Green Chamade et Mon Mulhouse bio

Mam’zelle Emie : la beauté maison

 

 

 

 

Si vous cherchez des recettes pour concocter vos cosmétiques maison, vous êtes sur le bon blog ! Formée en aromathérapie, Emilie, passionnée de plantes, est certaine qu’il existe dans la nature l’essentiel pour confectionner ses soins naturels dédié à toute la famille et ainsi agir pour la planète, mais aussi pour notre santé.

On a sélectionné le post « Préparer son accouchement avec l’aromathérapie ». En voici un extrait :

« Accoucher est un moment merveilleux ! Malheureusement, la douleur et le stress nous fait parfois perdre un peu pied. C’est bien pour cela qu’on se prépare à l’accouchement autant physiquement que psychiquement ! L’aromathérapie peut être d’une excellente aide en ce jour unique! Laissez-vous guider !

J-3 & le jour J. Huile Spéciale contractions- J-1 et le jour J. Ingrédients :
1 cuillère  soupe d’huile de noisette
5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
10 gouttes de thym à thujanol
2 gouttes d’huile essentielle de Giroflier.

Faites le mélange dans un flacon ambré et appliquez 2 gouttes sur le bas du dos et du ventre les 3 derniers jours et pendant le travail. »

Plus de recettes et d’infos sur l’aromathérapie pendant la grossesse.

Plus d’infos : www.mamzelleemie.com

Green Chamade : faites le plein d’idées écolo

Anne-Charlotte Beck, conceptrice-rédactrice en agence, sème dans ce petit blog quelques graines de changement en faveur du développement durable.

 

 

On a choisi le post : « Des arbres artificiels pour transformer le CO2 en oxygène. Voici un extrait :

« La ville de Boston a lancé un appel à projets sur la création d’un arbre urbain capable d’avoir les mêmes qualités environnementales qu’un arbre réel (transformer le CO2 en O2) sans avoir besoin d’eau. Le studio parisien Influx relève le défi avec le projet Treepods.

Les arbres synthétiques sont faits en bouteilles de plastique recyclées et illuminés la nuit. L’histoire ne dit pas si l’empreinte carbone due à la fabrication et au transport des Treepods est compensée ! … et si les citadins déjà en mal de nature s’habitueraient à voir une nature synthétique de ce type envahir les villes… »

 

Plus de photos sur ces arbres artificiels

Plus d’infos : www.greenchamade.com

Mon Mulhouse bio, un blog militant

Eric est l’un des blogueurs les plus engagés en faveur de l’écologie et du développement durable. Vous y trouverez des infos locales, mais aussi des débats nationaux et internationaux. Quelques exemples récents ? Le nucléaire, les panneaux publicitaires ou encore les poules en batterie.

On a sélectionné le post : « Entre le bio du supermarché et le bio du biocoop… Y a-t-il une différence ? » En voici un extrait :

« Depuis une dizaine d’années, les grandes surfaces ont mis le cap sur le bio, relayé par les industriels de l’agroalimentaire, les multinationales se sont lancées à l’assaut du bio (et du commerce équitable). Dans son hors-série sur le bio et le commerce équitable, Politis démontre comment les choses dérapent sous la pression d’un modèle économique qui a déjà fait preuve de son échec et qui a conduit la planète au bord du gouffre.

La contrainte du groupe commercial est liée au coût de fabrication, en cherchant toujours le plus bas. De plus son modèle de distribution est encore une fois basé sur le moindre coût, tout ça pour obtenir la meilleure marge. Évidement cette logique est totalement contraire à l’esprit du Bio (et de l’équitable) surtout que la responsabilité sociale des entreprises concernées est loin d’être satisfaisante.

Mais nous pouvons encore penser que le bio de supermarché est encore du bio, puisque certifié par le label !

Toujours pour une question de bas prix (surtout achat) , nous reparlerons de la vente, les distributeurs font leurs courses surtout en Chine. « mais aussi en Afrique , un continent qui souffre de la faim ? »

Alors pour nous rassurer , il faut bien, beaucoup prétendent que les contrôles sont sérieux, que le risque est limité puisque les importations de produits chinois sont limités … et patati et patata, dormez bonnes gens . Mais la vérité est tout autre, depuis quelques années , de plus en plus de produits agricoles Chinois se retrouvent dans vos assiettes. Ils voyagent, frais ou surgelés, ils arrivent en vrac ou déjà conditionnés, prêt à être transformés sans autre forme d’indication. Nous en trouvons (toujours plus) dans les MDD qui sont très fâcheusement estampillées AB !

C’est là que se pose la question de la validité du contrôle et du respect du cahier des charges Bio ? Je vous invite à faire le test en prenant par exemple: une poêlé de légumes, puis de chercher la provenance de tous les légumes (bon courage). »

L’intégralité de l’article sur le bio.

Plus d’infos : http://monmulhousebio.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone