Les avantages des ampoules à économie d’énergie

Pourquoi échanger mes ampoules à incandescence contre les nouvelles ampoules basse consommation ?

Également appelées ampoules fluocompactes, les nouvelles ampoules consomment 5 fois moins que les ampoules traditionnelles pour une même qualité d’éclairage et une durée de vie près de 10 fois supérieure. Installées sur nos luminaires, elles font économiser de 60 à 75 % sur les dépenses d’éclairage. Elles deviennent rentables à partir d’une demi-heure d’utilisation par jour.

Certes, il faut choisir la bonne puissance :  de 11 à 25 W pour l’éclairage d’ambiance de la cuisine comme du séjour, 7 W pour les lampes de chevet ou créer des points de lumière tamisée ici et là, et jusqu’à 25 W pour éclairer la terrasse ou le jardin.

Même économiques, je pense à les éteindre en quittant la pièce pour un moment, car mine de rien 3 pièces éclairées consomment l’équivalent en électricité d’un réfrigérateur soit 380 kWh par an.

Ben oui c’est nécessaire !
Pour réduire l’effet de serre provoqué par l’importante consommation d’énergie. En effet, un ménage français par exemple, consomme en moyenne 400 € par an pour son bien-être quotidien : éclairage, chauffage, appareils électroménagers, essentiellement, soit près de 4000 kWh d’énergie utilisée. Le simple fait d’éclairer son intérieur représentant 1/8e de cette consommation, soit près de 500 kWh chaque année. Lire également Le chiffre : 75 %, Pourquoi échanger mes ampoules à incandescence contre les nouvelles ampoules basse consommation ?

Plus sûr et plus économique
Ouf je n’aurais pas besoin d’en arriver là, Megaman prend une longueur d’avance dans la protection de l’environnement en utilisant moins de mercure et plus sécurisé. Innovante, la marque éco-citoyenne utilise un amalgame de mercure combiné à d’autres métaux, solide et stable, qui ne peut dégager de vapeurs en dessous de 100° à la pression atmosphérique, et qui à température ambiante, en cas de bris de l’ampoule ne peut s’échapper, ni ensuite contaminer le sol et l’eau même si elles sont incorrectement recyclées.

En effet, les lampes à économie d’énergie de Megaman contiennent en moyenne moins de 2mg de mercure ce qui les situe très en dessous des 5mg requis par les normes européennes. Pas mal aussi, leur faible dégagement de chaleur réduit considérablement les risques de brûlure et de détérioration des abat-jours. Bon je vais investir. Mais tiens puisque j’en parle, je vais en plus ressortir mon lustres à bougies, c’est sympa pour l’ambiance !

Par Véronique Geoffroy, www.jemesensbien.fr

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone