Les Ateliers du Bocage récompensés pour leur initiative en Afrique

Depuis trois ans, l’Association Communication et Information pour le Développement Durable (Acidd) récompense les entreprises aux initiatives éco-engagées avec le Prix de la Croissance Verte Numérique. Pour l’édition 2011, le jury, présidé par Claudie Haigneré, a choisi comme coup de cœur le programme Clic Vert de l’association les Ateliers du Bocage. Une opération qui allie économie solidaire et protection de l’environnement en Afrique.

« Avec Clic Vert, notre but est de lutter contre la fracture numérique et la pollution de l’environnement à travers une logique d’économie solidaire. », explique Étienne Delorme, chargé de communication pour les Ateliers du Bocage. « En Afrique, il y a un déficit des structures de recyclage de déchets électroniques, poursuit-il. L’électronique des pays développés se retrouve souvent en Afrique en fin de vie. Là-bas, ils sont utilisés « jusqu’au bout » mais il n’y a pas de vraie filière de recyclage pour gérer les déchets produits. »

Le programme Clic Vert permet de collecter les objets électroniques défectueux puis de les acheminer vers les ateliers pour les réparer ou les diriger vers la filière de recyclage appropriée. Un programme qui se déroule en deux temps : la collecte, puis le traitement des objets récoltés.

Des collecteurs parcourent les villes pour récolter les portables et les déchets informatiques défectueux. « Les collectes se font sous forme de troc. On récupère un objet défectueux en échange d’un autre en bon état », précise Étienne Delorme. Les objets sont ensuite acheminés dans les ateliers de dépollution pour être triés, réparés ou recyclés.

30 tonnes de déchets collectés

Création d’emploi, lutte contre la fracture numérique et la pollution, le programme Clic Vert joue sur plusieurs tableaux grâce à la collaboration d’Emmaüs International et d’Orange. Membre d’Emmaüs International, les Ateliers du Bocage ont bénéficié de leur aide en termes de communication et de contacts en Afrique. L’opérateur Orange a ainsi financé des emplois de collecteurs et transmet aux Ateliers du Bocage les portables provenant de ses points de collecte en France. Ces portables pourront alors être vendus dans les boutiques Clic Vert en Afrique ou être échangés contre du matériel défectueux.

D’ici 2015, les Ateliers du Bocage espèrent implanter Clic Vert dans dix pays africains. Bénin, Burkina Faso, Burundi et Cameroun profitent déjà de ces structures. Clic Vert est en cours de développement dans cinq autres pays (Madagascar, Mali, Niger, Rwanda et Togo). Depuis l’ouverture de la première structure en mars 2010, 35 emplois locaux ont été créés et 30 tonnes de déchets ont été collectées, dont 16 tonnes ont rejoint les filières de recyclage en France. Un autre container de 8 tonnes devrait rejoindre les deux premiers, et ce n’est qu’un début !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone