Les Ardennes au naturel

Quand on parle tourisme, on ne pense pas spontanément aux Ardennes. Et pourtant. Néoplanète a écumé les routes ardennaises. Visite guidée.

Paysages vallonnés, forêts préservées, villages au charme authentique, habitants affichant leur volonté de sauvegarde de l’environnement, les Ardennes peuvent s’enorgueillir de richesses à même de satisfaire les amoureux du tourisme vert. Plus petit département de la région Champagne-Ardenne, bordé à l’est et au nord par la frontière belge, les Ardennes dévoilent des trésors naturels, mais aussi patrimoniaux. A commencer par Charleville-Mézières et sa sublime place Ducale, merveille architecturale du XVIIe siècle, sœur jumelle de la place des Vosges à Paris et commanditée par Charles de Gonzague, neveu d’Henri IV. La ville est aussi la capitale mondiale de la marionnette avec son festival international qui se tient tous les deux ans.

Des loups dans la forêt

Côté nature, au départ de Charleville-Mézières, prenez la direction du Chesne, au sud du département, vous traverserez ensuite la forêt d’Argonne, pour une visite du parc éponyme à Olizy-Primat. Vous y attendent Futée, Crockett, Lobo… une meute de treize loups qui vient d’accueillir en son sein, et c’est exceptionnel, une portée de huit petits nouveaux (voir encadré). Vous assisterez, depuis les plateformes en bois qui cerclent l’enclos de plus d’un hectare, à l’impressionnant spectacle du nourrissage de la meute par les animaliers.

Pour vous remettre de vos émotions, « le hamac à bonds » vous tend les bras, gigantesque filet de 2 000 m2, suspendu entre les arbres, propice aux jeux ou à la sieste, c’est selon. Pour la promenade, un kilomètre de sentier, particulièrement bien entretenu, en pleine forêt, serpente sur les traces des gerbilles, mulots et autres campagnols. Le parc Argonne travaille en partenariat avec des services vétérinaires et des associations pour le bien-être des animaux. Il se complète d’un espace restauration, où sont privilégiés les produits locaux, d’un village des vieux métiers, d’une basse-cour et offre la possibilité de visites nocturnes. A venir, ours, rapaces et spectacle de fauconnerie.

 

En page suivante : Du massif ardennais jusqu’à la Champagne, de la Thiérache à l’Argonne, les Ardennes se révèlent pleines de surprises !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Jean-Michel Véry

Guitariste, compositeur, après dix ans de bons et loyaux services auprès de musiciens comme Andy Chase, Laszlo de Trèbes ou Vivien Savage, il débranche pour le journalisme et collabore avec L’Optimum, Le Figaro, Politis… Un père anglais et une mère égyptienne, aux ascendances touaregs, lui confèrent génétiquement le goût du voyage. Il signe régulièrement la rubrique « tourisme » pour Néoplanète.