Les animaux, ces obsédés sexuels

Au boulot, messieurs

Car après l’amour, les choses ne sont pas toujours finies. Ainsi, le hérisson, pour assurer qu’il sera bien le père des petits à naître, forme un bouchon dans le vagin de madame avec du sperme solidifié. Parfois, le père est mis à contribution pour couver les œufs, comme chez les émeus: «Après la ponte, la femelle est épuisée et laisse la tâche de couver au mâle, qui doit avoir des réserves d’énergie. Pour le choisir avant l’accouplement, elle laisse donc les mâles s’assoir sur elle et choisit le plus lourd», illustre Marie Canard.

Le Palais de la découverte présente «Bêtes de sexe»Pas très romantique tout ça. Pourtant, chez certaines espèces, la sexualité n’est pas forcément liée à la reproduction. Elle peut servir à tisser des liens entre les individus d’un groupe ou à apaiser les conflits, comme chez les bonobos, réputés pour leur sexualité débridée. «Le comportement est souvent plus doux et tendre quand l’accouplement ne vise pas la reproduction», explique la guide. Quant à l’homosexualité, observée dans environ 450 espèces, elle n’a pas encore d’explication  bien établie mais l’observation des 20% de couples de mouettes du même sexe mène les scientifiques à élaborer des hypothèses: «Le fait d’asperger un autre mâle de son sperme peut permettre de le répandre sur d’autres femelles s’il s’accouple avec un individu de sexe opposé, poursuit Marie Canard. On pense aussi que le mâle pourrait se débarrasser de son vieux sperme avec un autre mâle et garder la semence fraîche pour la femelle.»

Entretenir le mystère

Mais laissons aussi un peu de mystère planer autour des tendances sexuelles des animaux. Pourquoi les lézards à queue en fouet, dont il ne reste que des femelles se reproduisant par parthénogénèse, ont-ils besoin de simuler un accouplement pour provoquer l’ovulation? Pourquoi les chimpanzés mâles laissent les femelles s’accoupler avec plusieurs d’entre eux et acceptent ensuite de s’occuper de tous les petits du groupe? Pourquoi la monogamie est-elle extrêmement rare dans le monde animal? La sexualité garde encore quelques secrets, la meilleure manière de provoquer le désir.

 

Audrey Chauvet
Toute l’actualité environnementale au quotidien dans la rubrique Planète de 20minutes.fr : www.20minutes.fr/planete
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone