Les alternatives au lait de vache

Il n’y a pas que le lait de vache dans la vie. Hormis les végétaliens, qui ne consomment pas de lait d’animaux pour des raisons éthiques, de plus en plus de personnes renoncent au lait de vache pour des raisons de santé, notamment à cause de troubles digestifs. Voici donc de quoi varier les plaisirs.

Les autres laits d’animaux
Choisissez-les bio. Pourquoi ? Car les animaux dans les filières de l’agriculture biologique sont nourris avec des aliments végétaux variés, sans OGM et farines animales. En cas de maladie, l’éleveur n’utilise pas d’antibiotiques. Le lait de brebis contient ainsi deux fois plus de minéraux (calcium, phosphore, zinc) et de vitamine B que le lait de vache. Quant à la vitamine C, le champion incontestable, c’est le lait de jument. Le plus digeste ? Le lait d’ânesse.

Les laits végétaux
Ce sont des boissons de couleur blanchâtre, sans lactose et cholestérol, obtenues à partir de végétaux : du soja, des céréales comme l’avoine, le riz et le quinoa, des oléagineux comme l’amande et la noisette ou encore des fruits comme la châtaigne. Là encore, on les choisit bio. Ces laits sont incontournables pour tous ceux qui souffrent d’allergie ou d’intolérance alimentaire aux produits laitiers d’animaux. Bon à savoir : les laits de céréales et d’oléagineux sont faciles à digérer.

Le lait de quinoa est riche en protéines, en sucres lents et en minéraux.

Le lait d’avoine est une boisson qui réchauffe le métabolisme et qui constitue une bonne source de protéines et d’hydrates de carbone. Elle est donc adaptée aux temps froids et aux efforts intenses.

Le lait de riz, très digeste, est particulièrement indiqué pour les personnes intolérantes au gluten et pour les intestins fragiles. Riche en sucre lent, il est l’allié des sportifs. Vous pouvez l’utiliser pour remplacer le lait de vache dans la recette des crêpes.

Le lait d’amande se distingue par sa richesse en calcium, phosphore, fer et potassium. Aliment alcalinisant par excellence, il est particulièrement indiqué en cas de troubles intestinaux, digestifs et cutanés. Sa saveur est irrésistible !

Pour aiguiser votre mémoire, renforcer vos os et minéraliser votre corps, optez pour le lait de sésame riche en minéraux (notamment du calcium), en lécithine et en acides aminés essentiels.

Le lait de châtaigne contient quant à lui des sucres qui enrichissent la flore intestinale et des tanins qui favorisent la circulation sanguine.

Les autres sources de calcium
Vous en trouverez dans une ribambelle de légumes, souvent en plus grande quantités que dans le lait de vache : cresson, épinards, brocolis, choux-fleurs, betteraves, céleri en branche, haricots secs, pois chiches, haricots blancs….

Pour trouver des recettes sans lait sur Internet
www.gourmandines.fr/recettes-sans-lait.php
http://cuisine-saine.fr
www.papillesetpupillesallergies.fr

A lire :

« Vivons sans lait pour vivre mieux », Natacha Duhaut et Béatrice Thibault, Anagrammes.
« Alimentation sans gluten ni laitages », Marion Kaplan, Jouvence.
« Mes petites recettes sans gluten et sans lactose », Carole Garnier, Leduc.s.
« Desserts raffinés sans gluten et sans lait, C.Oudot, Anagrammes.




Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone