Les Algues Vertes ont du sushi à se faire…

Ou pas…

Par Eric Poincelet

Le pas-regretté–du-tout-du-tout-du-tout-d’ailleurs-qu’est-il-devenu-en-fait-tout-le-monde-s’en-fout George Bush Junior lui-même n’aurait pas osé…Mais là, notre Président a fait très, très, très, très, très fort, la Région ne s’en est toujours pas remise…

De passage en Bretagne il y a quinze jours, il déclare, très convaincu comme à son habitude : « Il faut réduire le flux d’azote de façon ambitieuse en associant les agriculteurs à ce mouvement, mais ça va prendre du temps »« Il faut privilégier les appels à projets, notamment sur les unités de méthanisation. J’y crois beaucoup ».

Extraordinaire… J’explique…

Pour résoudre le problème des algues vertes, phénomène provoqué comme tout le monde le sait par l’ion Ammonium NH4+ issu de la digestion des porcs, ion qui génère ensuite des Nitrates drainés par les cours d’eau vers la mer où les attendent impatientes des algues gourmandes déjà vertes de plaisir, notre Président – qui n’a pas encore lu La Chimie Organique pour les Nuls recommande donc d’installer des unités de méthanisation pour « traiter » le lisier des cochons qui font fuir le touriste…

Extraordinaire… Décarbonnons l’azote, histoire de changer d’ère…

Remarquez, quand on y réfléchit bien…

Transformer du NH3 en CH4, on passe de 3 atomes d’Hydrogène à 4, c’est bien ça ?

C’est sans nul doute ce qu’on appelle la surrégénération, en sciences atomiques, sujet chaud, s’il en est encore depuis Fukushima…

J’explique donc en d’autres thermes… EiNsteiN, ça s’écrit avec deux N. Deux N, ça fait une molécule d’Azote. Alors que CH4, c’est déjà une molécule, mais sans particule, quoi que… D’un vulgaire avéré, certes, surtout quand ça vous échappe en Société… Donc, vouloir passer du NH3 au CH4 par un coup de baguette magique digne d’un Harry Potter hyper hydrogéné et hypo sulfuré, ça part sans doute d’un bon sentiment, même Albert aurait apprécié, mais est ce bien raisonnable ?… Peut-être ce raccourci Elyséen tout relatif était-il en fait plus visionnaire qu’erroné ?…

Par contre, Monsieur le Président…

« Il y aura toujours les intégristes qui vont protester et on n’entend qu’eux. Plus c’est excessif, plus on leur donne la parole », a osé dire notre Président, alors accompagné du Ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui n’osait intervenir, elle qui sait pourtant si bien le faire, et qui sait si bien faire la différence entre un C et un N…

C’est somme toute un peu gonflé cette déclaration, et pas à l’Hélium cette fois, ça fait même pas rire bizarre bizarre…

Khmers Verts, nous ne sommes pas. Mais prendre des vessies gonflées à l’ammoniac pour des lanternes chauffées au méthane, là, ça le fait pas…

Nathalie, c’est notre copine… En plus d’être magnifique, compétente et sympa (ça aide d’être X et XY…), elle est courageuse et sérieuse… Alors, un bon geste, Monsieur le Président ; Laissez Nathalie vous expliquer un jour la Classification Périodique de Mendeleïev – un ami du grand-père de Poutine -, et vous faire comprendre que même si le Carbone et l’Azote sont voisins, il est difficile de les confondre… Un peu comme les frères Bogdanoff, en beaucoup moins effrayant…

Comme les biologistes – NKM en est, qui plus est ! – aiment tant le dire : quand t’es Pro, t’es IN…

Ca ne s’invente pas…

Et pendant ce temps là… La Méditerranée

Non, en fait c’est une autre paire de Manche… Sur les côtes du Finistère et des Côtes-d’Armor, 25 000 mètres cubes d’algues ont été ramassées depuis le début de l’année, soit près du double par rapport à juin 2010… Les pluies récentes vont en plus leur apporter tout le bon nitrate dont elles ont besoin pour bien finir la saison…

Encore quelques sushis de plus à gérer, et surtout digérer durablement… Ah, les algues iodées, rien de tel pour le teint…

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone