Le troisième âge d’or au chaud

6258904896_eb96b31a97_o - FlickrDimanche c’est la fête des grands-mères, l’occasion de parler d’une alternative à la maison de retraite.

Des-logements-pour-eviter-la-maison-de-retraite-124579075

 

Version écrite de la chronique

Il s’agit de la nouvelle résidence Sairenor, à Cluny, en Saône- et-Loire, qui est destinée à ceux qui ne peuvent plus rester chez eux en toute sécurité, mais qui sont suffisamment indépendant pour ne pas entrer en maison de retraite classique. Le Parisien explique que cette résidence est composée de 35 logements avec une salle commune pour des cours de yoga et de tai-chi. Mais la vraie nouveauté, c’est que ces logements sont tous domotisés.

Les résidents vivent avec des robots ?

Disons plutôt un ordinateur central qui détecte les mouvements anormaux, ferme automatiquement le gaz et les volets, et déclenche une alarme s’il y a un problème. Il allume même un chemin lumineux lorsque la personne se lève la nuit. Tout ceci réduit le risque d’accident et permet  aux résidants de garder une certaine indépendance. De cuisiner eux-mêmes par exemple mais tout est prévu s’ils n’en sont plus capables, la ville leur livrera des plateaux-repas.

Et il y a une surveillance médicale?

Des médecins peuvent bien sûr intervenir en cas de besoin, mais l’accent est mis sur la prévention grâce à un outil tout nouveau : une télécabine de santé, c’est un siège équipé de capteurs permettant à chacun de mesurer en moins de cinq minutes son rythme cardiaque, sa tension, ou sa pression artérielle. Cela aidera les médecins à élaborer les bilans de santé quotidiens des résidents ainsi qu’à, par exemple, déceler rapidement des anomalies cardiaques. Mais aussi pour les personnes elles-mêmes qui gardent ainsi la main sur leur santé. Parce que la technologie n’est pas réservée qu’aux jeunes. Et la gentillesse non plus : demain, c’est la journée du compliment, et dimanche, c’est la fête des grands-mères alors soyons gentils avec nos mamies chéries!

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 28 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.