Le Svalbard, un archipel du haut Arctique

Samuel Blanc a plusieurs cordes à son arc : guide/conférencier, auteur-photographe et président du Collectif pour la Connaissance des Pôles. Le portfolio présenté ci-dessous a été réalisé au cours de l’été 2010 au Svalbard, un archipel situé à mi-chemin entre le Cap Nord en Norvège et le Pôle Nord.

[nggallery id=153]

Le Svalbard est un archipel d’îles dont la plus grande et plus connue est le Spitzberg. C’est le navigateur hollandais Willem Barents qui découvrit cet archipel en 1596 lors de sa troisième tentative à la recherche du passage du Nord-est, jonction entre l’Europe et l’Asie via le grand nord. Sous administration de la Norvège depuis 1920, le Svalbard comprend un nombre important de zones protégées (dont 7 parcs nationaux) permettant la conservation de la faune, de la flore et des vestiges historiques.

Le patrimoine naturel de cet archipel est conséquent : 164 espèces de plantes (sans compter les algues, mousses et autres lichens) et 19 espèces de mammifères marins. L’ours polaire est très présent avec environ 3 200 individus. Enfin 28 espèces d’oiseaux sont observées régulièrement ou s’y reproduisent, ce qui représente pas moins de 3 millions de couples. Cette biodiversité est notamment due au fait que le Svalbard bénéficie d’un climat doux en été pour une région de l’Arctique et ce, en raison de ses côtes frôlées par la fin des eaux chaudes du Gulf Stream et, en même temps, par la présence importante de glace venant du haut Arctique.

En savoir plus : www.collectifpolaire.org et www.sblanc.com


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone