Maroc : les jardins exotiques de Bouknadel

Aussi célèbre soit-il, le jardin Majorelle n’est pas le seul trésor vert du Maroc ! Situés à quelques kilomètres de Rabat, sur la route de Kenitra, les jardins exotiques de Bouknadel renferment en effet une richesse horticole unique venue des quatre coins de la planète. Reportage.

[nggallery id=152]

Dans les années 50, Marcel François, ingénieur horticole français, acquiert quatre hectares et demi d’un terrain à Bouknadel sur la route de Kénitra. Il entreprend d’en faire un jardin exotique qu’il ouvrira par la suite au public. On y trouve des plantes originaires de Chine, d’Andalousie, du Congo, du Japon, du Brésil ou encore de la Polynésie.

L’actuel directeur des jardins exotiques de Bouknadel, Brahim Haddane, revient sur l’histoire de ce havre de paix naturel.

son jardin exotique rabat historique

Ces jardins ont rapidement suscité l’intérêt du public, mais entièrement privés, ils se sont dégradés peu à peu et sont devenus mal fréquentés. La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement a pris en charge, en 2002, ce patrimoine inestimable.

son jardin exotique rabat fondation Mohammed VI

Ces jardins font depuis la joie de milliers de visiteurs dont nombre d’écoliers des environs, particulièrement intéressés par les arbres, arbustes et plantes venant de 14 pays différents.

son jardin exotique rabat missions

Sans oublier le volet écologique qui tenait à cœur à Marcel François.

son jardin exotique rabat ecologie

Voici une présentation vidéo de ces jardins très fréquentés par les enfants.

Plus d’infos : www.les-jardins-exotiques.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone